La dinosophie de Didier de Calan et Donatien Mary

6 mars 2011 0 commentaire Albums
🛒 Acheter

La dinosophie de Didier de Calan et Donatien Mary Les derniers dinosaures. Considérations sur la prétendue disparition des macrosauriens, de Didier de Calan (texte) et Donatien Mary (illustration) (2024 éditions) : « Une oeuvre scientifique qui s’inscrit dans une droite ligne qui va de Charles Darwin à une impasse absolue. »

Frais émoulu des Arts Décoratifs de Strasbourg – il a obtenu son diplôme summa cum laude en juin 2007 – Donatien Mary est un dessinateur et un graveur aux talents multiples. Il étonne par la variété de son œuvre, qui se caractérise non seulement par la pluralité des styles, mais également par la diversité – et l’originalité – des techniques et des matériaux employés.

À travers cette diversité dans les moyens d’expression, Mary, à l’opposé d’un Joann Sfar par exemple, marque la spécificité de l’univers narratif correspondant à chacun de ses projets – dont l’hétérogénéité est également frappante.

Le fantôme de Karl Marx, couverture
(c) Les petits Platons, 2010

Oscillant entre l’illustration et la bande dessinée, qui chez lui deviennent souvent indiscernables, Donatien Mary, depuis quelques années, multiplie des apparitions qui forcent l’admiration… et l’attention : il a été sélectionné deux fois au concours « Jeunes Talents » du Festival d’Angoulême.

Cofondateur du collectif Troglodyte, fondé en 2006, il publie dans le webzine Numo et le fanzine Écarquillette qui lui sont associés.

Sophie Dutertre et Donatien Mary, in Lapin
(c) L’Association, 2009

En collaboration avec Sophie Dutertre, il participe depuis l’été 2009 à la revue Lapin publiée par l’Association.

Mary fait aussi profession d’« éducateur ». Il a illustré Les Petits Sauvages de David Almond, un ouvrage paru chez Acte Sud en 2009, un «  livre de théâtre contemporain pour enfants » ( [1] ainsi que Le fantôme de Karl Marx de Ronan de Calan, un ouvrage de philosophie également destiné aux enfants, paru en 2010 aux éditions des Petits Platons.

Si originaux qu’aient été les projets mis en œuvre par D. Mary jusqu’à maintenant, ceux-ci apparaîtront toutefois convenus à côté des Derniers dinosaures, son dernier ouvrage réalisé en collaboration avec Didier de Calan paru en octobre 2010 aux Éditions 2024.

Sorte de poème philosophique illustré d’une cinquantaine de gravures sur lino imprimées en trichromie, il s’agit d’un ouvrage d’un genre si particulier que, pour Simon Liberman et Olivier Bron, diplômés des Arts Déco de Strasbourg et fondateurs de 2024, il justifiait à lui seul la création d’une maison d’édition.

Un début fort prometteur pour ces jeunes éditeurs, qui se proposent d’exploiter un créneau qui, jusqu’à maintenant jugent-ils, demeure négligé : celui du livre illustré pour adulte. ( [2])

* * *

Les derniers dinosaures
(c) Éditions 2024, 2010

ON VOUS MENT ! C’est là, comme les philosophes s’évertuent depuis toujours à nous le faire comprendre, la vérité la plus élémentaire, dont la reconnaissance conditionne la possibilité de toute science authentique. Et c’est aussi l’accusation sur laquelle s’ouvrent Les Derniers Dinosaures, un ouvrage qui jette une lumière crue sur l’inauthenticité de la soi-disant science actuelle.

Toute ignorance, Socrate le savait, est méconnaissance de soi. Tout mensonge est tromperie concernant notre identité propre. Et c’est bien sûr nous-mêmes que prétendent nous instruire ces Considérations sur la prétendue disparition des macrosauriens. Les hypothèses avec lesquelles on nous rebat les oreilles concernant l’extinction des dinosaures recouvrent la vérité qu’on veut nous cacher, que nous cherchons nous-mêmes à nous cacher à propos de nous-mêmes.

En fournissant au public les preuves irréfutables de la fausseté de ces « théories sournoises et dangereuses », ce traité met l’humanité en demeure d’apercevoir son ignoble nudité, propre à faire fuir les terribles lézards eux-mêmes…

Manuel Roy


Les derniers dinosaures
(c) Éditions 2024, 2010

Commander ce livre chez
Amazon

Commander ce livre à la FNAC

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Newsletter ActuaBD