La famille de Michel-Édouard Leclerc lance une fondation consacrée à l’art contemporain et à la bande dessinée

29 août 2010 3 commentaires Actualité

Le journal Le Télégramme nous apprend que la famille Leclerc s’apprête à lancer une fondation qui se situerait sur le site des Capucins, à Landerneau, lieu de la création du premier magasin Leclerc. Même si le bâtiment est inoccupé depuis des années, il est resté la propriété de la famille Leclerc.

Cette fondation devrait mettre en avant de l’art contemporain et de la bande dessinée. Le groupe Leclerc fut l’un des sponsors importants du Festival de la BD d’Angoulême entre 1990 et 2007. L’éviction du groupe au profit de la FNAC et de la SNCF pour le sponsoring du FIBD avait suscité quelques remous à l’époque.

Michel-Édouard Leclerc reste très discret sur ces projets mais il confie à la journaliste Sarah Morio : « On ne fera jamais comme à Angoulême. Mais il y a des choses intéressantes à faire ». On sait que Michel-Édouard Leclerc investit depuis des années dans l’achat d’originaux de bande dessinée, suivant parfois la carrière de jeunes artistes. Il aurait même constitué autour de lui un groupe d’investisseurs dans ce domaine.

Le site de 8.000 m² a en son sein un bâtiment de près de 2000 m². De quoi permettre de beaux projets d’expositions, voire un festival ? Michel-Edouard Leclerc, qui fait régulièrement part de sa passion pour la BD sur son blog, ne manquera pas d’y faire son come-back.

NA + DP

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
3 Messages :