La vie secrète des vendeurs de comics

27 février 2009 4 commentaires Actualité

Le magazine/site web très branché WIRED propose une galerie de portraits plutôt originale, axée sur les vendeurs dans les comics-shops Américains. Bien évidemment, ils ne sont pas tous des Jeff Albertson et même si leurs citations spontanées sont souvent associés au couple DC/Marvel, nous les découvrons en photo et en entretiens sur leur lieu de travail et dans leur intimité.

Jack à Oakland confie que les clients qu’ils aiment le moins sont ceux qui achètent des objets uniquement pour leur rareté, Gary de San Diego raconte qu’il était vendeur de pièces automobiles et client régulier d’une boutique de comics, avant de racheter celle-ci.

De leurs stéréotypes geeks avoués aux titres qui les a les plus déçus, la lecture est passionnante, mais nous restons sur notre faim, aucune question n’ayant été posée sur l’état du marché, la position des indépendants et enfin les menaces régulières à l’encontre des vendeurs de comics.

À quand une initiative équivalente en France ?

La vie secrète des vendeurs de comics
Photo : Jon Snyder pour Wired.com

Voir en ligne : Secret Lives of Comic Store Employees

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
4 Messages :
  • La vie secrète des vendeurs de comics
    27 février 2009 13:49, par Seb Célimon

    C’est clairement le travail de fonds d’un magazine comme Livre Hebdo de creuser ce type de sillon, non ? Si quelqu’un peut leur conseiller, où, pour les pigistes, leur proposer le sujet ?

    Répondre à ce message

  • La vie secrète des vendeurs de comics
    27 février 2009 14:11, par C.C.

    Vendeurs de comics ?... C’est marrant, il n’y a que des mangas sur la photo.

    Répondre à ce message

    • Répondu par François Pincemi le 27 février 2009 à  20:33 :

      Il y a aussi une vendeuse de comics, charmante au demeurant, et celle-çi ne s’est pas sentie obligée de préciser qu’elle avait une vie sexuelle normale (contrairement à plusieurs de ses confrères masculins, qui se sont empréssés de preciser que bien que travaillant dans le comics, ils ont une girl-friend !! Edifiant ! Cela voudrait -il dire que si l’on travaille dans le comics aux States, on doit être asexué ou gay ?? Il y a dans le film avec Elie Semoun (Cyprien) beaucoup d’allusions à la BD et au cinéma d’évasion).

      De quoi éventuellement justifier un voyage à New-York, si la chute du dollar ne suffisait pas....

      Répondre à ce message

  • La vie secrète des vendeurs de comics
    3 mars 2009 13:17, par Jean Latuelle

    Sur la photo le type on dirait surtout un vendeur de mangas ! Regardez les étagères !

    Répondre à ce message