"Le Gorille" : Jodorowsky et Kafka sur les planches !

11 juillet 2019 0 commentaire

Le Gorille n’est pas uniquement l’histoire d’une fabuleuse pièce à succès (308 représentations entre 2008 et 2018 tout de même !), c’est également celle de la rencontre entre un magnifique auteur, Franz Kafka, et un génie du cinéma et de la bande dessinée, un prince de la magie et de la mystification qui a pour nom Jodorowsky.

Jodorowsky, au théâtre ? Mais oui, depuis toujours ! Minot, il crée un théâtre de marionnettes et fait le clown dans un cirque. Venu en France, il travaille pendant sept ans avec le Mime Marceau qui lui apprend le pantomime. Puis c’est la création du théâtre d’avant-garde de Mexico City avec Arrabal où il invite les plus grands auteurs contemporains.

Enfin, il crée successivement Opéra panique (2001), L’École des ventriloques (2008) et, en 2009, cette pièce qu’il écrit pour son fils aîné Brontis : Le Gorille, un monologue inspiré de Communication à une académie de Franz Kafka, dont il assure la mise en scène pour une première à Bruxelles.

Gorille ? Oui, qui de mieux que l’un de nos plus proches cousins pour interpréter ces questionnements philosophiques sur la vacuité de l’espèce humaine ? Ce Gorille, pas tout à fait animal, ni tout à fait humain qui s’interroge sur son identité et sa capacité à jamais accéder à une vie "normale" en société, est superbement interprété par Brontis Jodorowsky, un acteur expérimenté qui a fait ses classes notamment auprès d’Ariane Mnouchkine.

Après un passage à Avignon, la pièce s’offre un retour à Paris au théâtre du Lucernaire du 4 septembre au 3 novembre prochain, du mardi au samedi à 21 h et le dimanche à 19 h. Une belle occasion de (re-)découvrir une autre facette du créateur de L’Incal.

TF + DP

"Le Gorille" : Jodorowsky et Kafka sur les planches !

Voir en ligne : Site du théâtre Le Lucernaire

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?