Le Musée de la BD d’Angoulême les pieds dans l’eau

5 février 2021 0 commentaire

QUE D’EAU ! On l’apprend par le directeur du Centre National de la Bande Dessinée et de l’Image (CNBDI) : les crues qui ont frappé le Grand Sud-Ouest ont également atteint les chais qui hébergent le Musée d’Angoulême. La librairie est noyée mais les collections et les expositions, situées à l’étage, ne devraient pas être touchées.

Pierre Lungheretti, le directeur du CNBDI préfère le prendre avec le sourire sur son fil twitter mais la situation est sérieuse : le parvis entier des chais Magelis est sous l’eau. Et le musée ? Aussi.

Pourquoi ne sommes-nous pas surpris ? Déjà à l’époque de l’affectation des chais au Musée de la BD, un projet de Fusée Tintin avait été recalé en raison d’une possibilité d’inondation de son emplacement, l’Île Marquet, enjambée par la passerelle qui mène au Musée, sur laquelle Corto Maltese regarde vers la mer.

La construction du Musée tient compte de ces aléas : toutes les collections et les expositions sont à l’étage. Les visiteurs savent que l’on doit faire quelques marches pour y accéder.

La librairie, en revanche, est au rez-de-chaussée et pour y accéder aujourd’hui, il faut être un loup de mer, mille sabords ! Cette vidéo de La Charente Libre en témoigne.

Décidément, tout dans cette année BD2020-21 semble faire plouf !

DP

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?