"Le Paradis des jouets" d’Hergé à la vente

16 mars 2020 3 commentaires

COLLECTION. Les amateurs de planches originales ne le savent que trop bien : les pièces de la main d’Hergé sont aussi rares que convoitées, et l’arrivée d’une d’entre-elles sur le marché est toujours un événement. Que ceux-là se tiennent donc prêt : le site de vente en ligne d’objet rares et de collection Catawiki.com a mis en vente jusqu’au 20 mars "Le Paradis des jouets", une production du père de Tintin dans la publicité.

Estimée à près de 32 000 €, le dessin original illustrait une campagne de communication des magasins La Samaritaine à la fin des années 1970. Il met en scène tous les personnages-cultes de Tintin au milieu de jouets traditionnels.

Fait à l’encre de Chine sur papier, le dessin a aussi été repris pour servir de couverture double au numéro 1967 du Journal de Tintin et pour le recueil numéro 14 du même hebdomadaire.

Unique et exceptionnel, le document a déjà attiré nombre d’amateurs qui ont fait monter les enchères jusqu’à plus de 15 000€ en à peine quelques jours, mais il ne fait aucun doute que cette somme continuera à progresser jusqu’aux dernières minutes de la vente.

JBDP

"Le Paradis des jouets" d'Hergé à la vente
Le fameux dessin, dans lequel on retrouve toute la maestria d’Hergé.
© Capture d’écran.

Voir en ligne : Le site de la vente.

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
3 Messages :
  • "Le Paradis des jouets" d’Hergé à la vente
    16 mars 18:02, par Laurent Colonnier

    Ce dessin n’est manifestement pas de la main d’Hergé,mais l’oeuvre du studio.

    Répondre à ce message

    • Répondu par Frenchoïd le 17 mars à  08:36 :

      « Ce grand dessin est un travail de collaboration réalisé à la fois par Hergé pour les personnages principaux non déguisés et par ses collaborateurs, avec en tête Bob De Moor, pour les personnages déguisés et les jouets. »
      Parole d’experts ?

      Répondre à ce message

    • Répondu par Michel Dartay le 19 mars à  17:30 :

      Oui, sans doute, Hergé n’avait déjà pas suffisamment de temps pour continuer les aventures de Tintin, on peut dire qu’il a créé les studios Hergé pour se débarrasser de toutes les commandes publicitaires (ses personnages populaires ont bien servi à l’huile Tournesol, mais aussi à une marque de voitures. françaises. On peut imaginer que Hergé ait donné son aval à la publication, voir qu’il ait rectifié un ou deux détails (ou demander de rectifier, il était exigeant !).

      Répondre à ce message