Le Petit Nicolas : Je demande le film

11 mars 2009 11 commentaires

Le buzz enfle autour du film Le Petit Nicolas et les producteur savent comment faire pour l’alimenter, comme le montre ce trailer absolument drôlatique.

DP

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
11 Messages :
  • Le Petit Nicolas : Je demande le film
    11 mars 2009 17:28, par Tel

    Super drôle, ça promet un film réussi !

    Répondre à ce message

    • Répondu le 11 mars 2009 à  19:42 :

      Super drôle ???
      Naze oui !
      Encore une belle connerie que d’adapter une oeuvre graphique à l’écran.

      Répondre à ce message

      • Répondu le 11 mars 2009 à  21:36 :

        Rabat-joie, et il suffit d’aller voir le formidable Watchmen de Zack Snyder au cinéma pour voir tout le potentiel d’une oeuvre graphique à l’écran.

        Et puis Le Petit Nicolas est bien plus une oeuvre littéraire qu’une oeuvre graphique, si on retire les illus de Sempé, ça fonctionne complètement aussi.

        Répondre à ce message

        • Répondu le 12 mars 2009 à  08:15 :

          Rabat-joie, et il suffit d’aller voir le formidable Watchmen de "Zack Snyder au cinéma pour voir tout le potentiel d’une oeuvre graphique à l’écran."

          Ce n’est pas parce que Watchmen est bien adapté que Le Petit Nicolas le sera aussi. Il n’y pas de règles. J’ai beaucoup de mal à imaginer comment on peut traduire en prise de vue réel, les ambiances des images de Sempé. En animation, il y avait eu un très beau Marcellin Cailloux. Par contre, ce que j’ai vu de la série 3D m’a déçu. L’esprit n’y est pas du tout. Chez Sempé, les images semblent toujours inachevées, le spectateur peut complèter les vides avec son imagination. Dans l’adaptation 3D, tout cela est abandonné. L’espace est réaliste, trop construit, trop objectif...
          en prise de vue réelle, je ne sais pas ce que cela va donner. La bande annonce ne dit rien. On dirait juste une pub pour scander le nom d’une marque...

          "Et puis Le Petit Nicolas est bien plus une oeuvre littéraire qu’une oeuvre graphique, si on retire les illustrations de Sempé, ça fonctionne complètement aussi."

          Donc, vous vous contredisez, ce n’est pas plus une œuvre littéraire qu’une œuvre graphique. Encore une fois, vous pensez comme on vous a enseigné à l’école : le texte est supérieur à l’image. Sottise bien française que cela.

          Répondre à ce message

          • Répondu le 12 mars 2009 à  09:46 :

            Donc, vous vous contredisez, ce n’est pas plus une œuvre littéraire qu’une œuvre graphique.

            Bien-sûr que si, prises seules les illustrations ne racontent rien, alors que le texte peut très bien se passer des illustrations.

            Ce qui fait l’ambiance du Petit Nicolas ce ne sont pas les dessins, mais le style littéraire de Goscinny.

            Répondre à ce message

            • Répondu le 12 mars 2009 à  15:10 :

              Bin alors, c’est que vous n’avez jamais plongé vos yeux dans un dessin de Sempé.

              Répondre à ce message

              • Répondu par Phil le 14 mars 2009 à  23:32 :

                Ca n’a rien à voir, quand on prend seules les illus d’une histoire du petit Nicolas, c’est très mignon, très joli mais on ne comprends pas l’histoire, alors qu’avec le texte seul, oui.
                Le petit Prince de St Ex, il y a des images avec le texte, mais ce n’est pas non-plus une oeuvre graphique pour autant, ou alors le Voyage au bout de la nuit est également une oeuvre graphique depuis que Jacques Tardi y a apporté des dessins : et ce n’est pas le cas. Il faut différencier la littérature illustrée et la bande dessinée, cette dernière imbriquant de façon indissociable texte et dessin.

                Répondre à ce message

                • Répondu le 15 mars 2009 à  10:05 :

                  Bin oui, mais les dessins de Sempé sont indissociables du Petit Nicolas. Il se passe plein de choses dans les images de Sempé qui ne sont pas racontées dans le texte. Ce sont bien plus que de simples illustrations. Je ne connais pas un seul pays où le Petit Nicolas soit publié avec les dessins d’un autre illustrateur. Quand autour de moi, je demande aux gens qui ne connaissent rien en BD de me citer quelque chose qu’ils aiment quand même. Ils me citent pratiquement toujours le Petit Nicolas. C’est une erreur, certes, mais cela prouve qu’il y a dans le duo Sempé-Goscinny quelque chose d’assez unique dans l’histoire du livre.

                  Répondre à ce message

  • Le Petit Nicolas : Je demande le film
    12 mars 2009 01:18, par Fred Boot

    C’est vraiment très mauvais et trop forcé. Bah, chacun son sale goût :)

    Répondre à ce message

    • Répondu par Tel le 12 mars 2009 à  09:50 :

      C’est moche d’être vieux et aigri, vous partez avec vos idées préconçues avant d’avoir vu quoique ce soit, c’est une attitude facile mais vous devez être bien malheureux. Je suis sûr que vous avez décrété aussi que Watchmen était une sombre bouse, non ?

      Répondre à ce message