« Le Petit Prince » de Joann Sfar et Antoine de Saint-Exupéry, « Meilleure BD de l’année » selon Lire

28 novembre 2008 6 commentaires Actualité

Le rédaction de Lire a fait son choix. Pour elle, la meilleure BD de l’année est… Le Petit Prince (Gallimard), une adaptation du chef d’œuvre de Saint-Exupéry qui a suscité bien des polémiques.

C’est l’occasion pour Pascal Ory de le soumettre à la question. Un long entretien qui fait dire à Sfar, parmi plein d’autres choses : «  Je ne règle pas le mystère du Petit Prince. Je veux offrir une lecture qui donne envie de retourner au texte de Saint-Exupéry. » Ou encore : « j’ai accepté cette commande aussi pour des raisons militantes. Voilà des années que j’explique qu’une bande dessinée n’est pas un livre illustré et que je m’entends répondre que Le Petit Prince est truffé de dessins. Or, ça n’est pas pareil ! La bande dessinée est un autre médium. »

Passionnant !

DP

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
6 Messages :
  • Peut-être me trompe-je, mais je perçois de l’ironie dans ce "Passionnant" final.
    Si la rédaction de Lire croit vraiment que Le Petit Prince est la meilleure BD de l’année, je me demande si ils en ont lu d’autres, et si oui, lesquelles (des titres ! DES TITRES !), parce que franchement...

    Répondre à ce message

    • Répondu le 29 novembre 2008 à  12:51 :

      Il n’y a vraiment plus que "Lire" et "Télérama" pour continuer à porter Sfar aux nues, même avec un album aussi laid que son "Petit Prince".
      Il ne figure pas, par exemple, parmi les cinq finalistes du prix des critiques de BD (qui, eux, lisent tout ce qui sort).

      Répondre à ce message

    • Répondu par Gill le 29 novembre 2008 à  17:42 :

      J’ai feuilleté cet album sans à priori : à la sixième page, il m’est tombé des mains ! A la limite, il y avait des choses à faire, mais pas comme ça ! La poésie a disparu...

      "Lire" n’y a vu que la promotion pour les "LLLivres" que cet album représente. Ils n’ont pas regardé avec le coeur, c’est pas possible...

      Répondre à ce message

    • Répondu par peter le 1er décembre 2008 à  11:37 :

      c’est vraiment n’importe quoi, mauvaise adaptation d’un chef d’oeuvre par Joann Sfar (même si j’aime bien certaines de ses oeuvres). Je trouve qu’il a tendance parfois à bâcler, il produit trop (le syndrome Corbeyran), ce qui n’empêche pas certains de crier au génie à chacune de ses productions (on est loin d’un Goscinny pour le scénario ou d’un Blutch pour le dessin), et surtout qu’il arrête les mises en couleur Photoshop, ça ne va pas du tout avec son style de dessin.

      Répondre à ce message