Le Repaire de la Murène (Spirou & Fantasio) en version originale

12 septembre 2009 11 commentaires Albums

Le <i>Repaire de la Murène</i> (<i>Spirou & Fantasio</i>) en version originaleEn marge de leurs productions de bande dessinée et de l’édition de livres d’étude sur André Franquin, Marsu Productions édite depuis quelques années des livres au tirage plus confidentiel.

La collection « Version Originale » accueille les albums de Gaston Lagaffe et de Spirou et Fantasio dans une forme particulière. Chaque album, édité en grand format, est constitué de planches reproduites au format de l’original en conservant leur aspect réel. On peut ainsi découvrir le papier jauni des planches d’origine, les traces de crayonné aux endroits qui n’ont pas été encrés, les retouches à la gouache blanche, etc. Bref, tout ces détails si importants que les exégètes décortiquent pour mieux comprendre la technique de Franquin.

Après avoir publié Qrn Sur Bretzelburg et Le Nid des Marsupilamis, Marsu Productions édite aujourd’hui Le Repaire de la Murène. Il est accompagné d’un épais dossier réalisé par Dugomier qui reprend de nombreux documents plus ou moins inédits : recherches graphiques, dessins pour illustrer le bandeau titre du journal de Spirou, illustrations pour des couvertures du journal et de ses recueils. Souvent, ces illustrations sont annotées de la main de Franquin, laissant percevoir ses secrets de fabrication.

Un document exceptionnel.

NA

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
11 Messages :
  • Annoncez le prix, qui est nettement prohibitif.
    J’ai acheté le QRN, c’est magnifique, mais ça restera sûrement le seul de ma collection, à 100€ le bouquin, ça grève un budget.

    Répondre à ce message

    • Répondu le 12 septembre 2009 à  15:22 :

      Je me retiens de hurler mon approbation à cette remarque mais le coeur y est. En effet, Marsu productions exagère vraiment sur ce coup là et joue à fond la carte des riches collectionneurs. Un prix moins élevé pour un tirage plus grand satisferait beaucoup de monde.

      Répondre à ce message

    • Répondu par Christophe le 15 octobre 2009 à  21:43 :

      Ne vous plaignez pas. Ici à Montréal, nous avons reçu dans une librairie spécialisée en BD, uniquement 4 exemplaires qui se vendent à 199$ pièce soit 120 Euros.

      On fait pitié, pourtant il y a un marché francophone.
      Oubliez les TT et TL, cela reste du fantasme pour nous.

      Répondre à ce message

  • Est-ce que le pompon n’a pas été atteint par les quelques pages du Noël, vendues 75 euros...?

    Répondre à ce message

  • On peut ajouter que le bouquin est hideux et tape à l’oeil comme une promo Super U alors qu’il se réserve aux connaisseurs...

    Répondre à ce message

  • En marge de leurs productions de bande dessinée et de l’édition de livres d’étude sur André Franquin, Marsu Productions édite depuis quelques années des livres au tirage plus confidentiel.

    confidentiel à 2000 exemplaires quand même...
    on est loin des habituels 100, 200 ou 300 ex. des tirages de tête grand format produits par Boulevard des Bulles, Golden Creek et consorts.

    La collection « Version Originale » accueille les albums de Gaston Lagaffe et de Spirou et Fantasio dans une forme particulière. Chaque album, édité en grand format, est constitué de planches reproduites au format de l’original en conservant leur aspect réel.

    Cette profession de foi émane probablement de l’éditeur mais force est de constater - ce n’est PAS un reproche, seulement une mise au point - que les planches originales de Franquin ont un format bien plus grand que le format de l’album. On peut estimer qu’elles sont reproduites à 80% de leur format originel.

    On peut ainsi découvrir le papier jauni des planches d’origine, les traces de crayonné aux endroits qui n’ont pas été encrés, les retouches à la gouache blanche, etc. Bref, tout ces détails si importants que les exégètes décortiquent pour mieux comprendre la technique de Franquin. Après avoir publié Qrn Sur Bretzelburg et Le Nid du Marsupilami, Marsu Productions édite aujourd’hui Le Repère de la Murène.

    Il s’agit du Nid des Marsupilamis et du Repaire de la Murène....
    Toutefois l’album du Nid des Marsupilamis n’a pas été produit de la même manière que QRN et le Repaire, puisque ces deux derniers titres présentent les scans des planches, alors que le Nid est une simple version n/b de l’album. Il s’agit donc de produits différents. D’ailleurs le Nid a été commercialisé à 99 euros, tandis que QRN et le Repaire sont commercialisés à 119 euros.

    Il est accompagné d’un épais dossier réalisé par Dugomier qui reprend de nombreux documents plus ou moins inédits : recherches graphiques, dessins pour illustrer le bandeau titre du journal de Spirou, illustrations pour des couvertures du journal et de ses recueils. Souvent, ces illustrations sont annotées de la main de Franquin, laissant percevoir ses secrets de fabrication.

    Saluons au passage le travail réalisé par Vincent Dugomier pour son travail de bénédictin sur les dossiers de présentation de tels ouvrages.

    Répondre à ce message

  • Mais pourquoi rééditer ce vieux brouillon ?
    Publiez nous plutôt des nouveaux gags de Gaston ou quelque chose comme ça plutôt que ces vieilleries que Franquin lui même aurait jeté à la poubelle depuis longtemps si il était toujours vivant.

    Répondre à ce message

    • Répondu par Oncle Francois : fervent défenseur de Franquin le 22 septembre 2009 à  21:44 :

      de nouveaux gags de Gaston ? Malheureux, ne savez vous pas que tout a déjà été repris, réédité, etc ? et qu’aucune continuation n’est possible puisque Monsieur Franquin est décédé ? Le Marsupilami continue avec Batem, mais qui pourrait oser continuer les gags du gaffeur ? Mission impossible !! Il fallait un génie unique pour les confectionner !! Une série de dessins animés semble à l’étude, mais IL N’Y AURA PAS DE CREATION, car tout a déjà été publié, pour notre plus grand plaisir d’ailleurs (eheheheheh !°)))

      Répondre à ce message

      • Répondu par Flocon le 23 septembre 2009 à  11:10 :

        Hé n’importe qui capable de dessiner le Marsupilami peut dessiner Gaston.
        Batem pourrait s’y mettre ça la changerait du Marsu.
        Quant aux gags , il suffit d’engager un bon scénariste.
        Franquin eut souvent recourt à des scénaristes comme Greg ou même Van Hamme qui scénarisa trois des gags de Gaston.

        Répondre à ce message

        • Répondu par david t le 28 septembre 2009 à  03:56 :

          c’est comme pour le canada dry, quand on se bouche le nez très fort, on jurerait que c’est du champagne.

          Répondre à ce message

          • Répondu par Flocon le 28 septembre 2009 à  11:19 :

            ok génial, alors Gaston va finir au rayon des antiquités entre Bécassinne et Tintin et dans vingt ans des Gastonophiles séniles se refileront à prix prohibitifs des vieux trucs machins ayant été touché par le Dieu Franquin.
            Un "Moulinsart" n’est ce pas déjà trop ?
            Pour moi c’est déjà trop !
            Que vive Gaston pas la spéculation et l’idôlatrie

            Répondre à ce message