Le Roman d’un gland (Albin à la capitale) - Par Samos - La boîte à bulles

15 avril 2015 0 commentaire

Chroniques parisiennes, sentimentales, sexuelles et intimistes : ce Roman d’un gland est tout cela à la fois. Notre Albin conjugue plusieurs obsessions : la masturbation, si possible dans des situations les plus diverses, son amour perdu (Mathilde) et la ville de Paris, horrible métropole aussi infernale qu’incontournable.

En séquences courtes, Samos navigue entre saynètes symboliques (rêves, fantasmes) et moments réalistes de la vie d’un trentenaire néo-célibataire. En filigrane, on y trouve également un consumérisme omniprésent, qui va de l’envahissement de l’intime (surnoms amoureux liés à des produits) à l’addiction à Internet. Et pour couronner le tout, l’insomnie guette.

Samos semble partisan d’un humour défoulatoire gavé d’autodérision, où la déprime et la solitude s’invitent constamment. L’ensemble pâtit d’une forme un peu brouillonne et d’idées parfois répétitives. On peut cependant se reconnaître dans ce portrait au masculin qui moque certains comportements primaires tout en pointant un rêve d’amour et de partage.

DT

Commander l’album sur Amazon.fr ou sur FNAC.com

Le Roman d'un gland (Albin à la capitale) - Par Samos - La boîte à bulles
© la boîte à bulles 2015

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?