Le Seuil se rebiffe !

29 décembre 2004 0 commentaire

Racheté en janvier 2004 par le groupe La Martinière (propriétaire notamment des Editions Emmanuel Proust), la maison d’édition Le Seuil finit l’année dans un profond malaise. Les 500 salariés du Seuil ont même fait une grève de défiance de quelques heures pour souligner leur exaspération face aux erreurs stratégiques de la direction, ainsi qu’à l’absence de vrai projet d’entreprise et de dialogue social.

La filiale commune, Volumen, est chargée de distribuer les livres semble elle aussi connaître des ratés. Elle est le fruit de la fusion trop rapide de des deux structures de diffusion (Diff’édit & Seuil Distribution), ce qui a provoqué de graves erreurs informatiques et stratégiques.

Rappelons que ce mouvement social a une incidence sur le monde de la bande dessinée, puisque Le Seuil est l’éditeur de Au Temps de Botchan (Taniguchi), L’Ivresse du Poulpe (Bernard F) ou Le Swing du Golem (Sturm).

NA.

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?