Le Spirit de Will Eisner au cinéma ?

6 août 2004 2 commentaires

L’information est rapportée par la revue Variety datée du 23 juillet 2004 : Le financier Odd Lot a acquis l’option pour faire un film live du Spirit de Will Eisner au cinéma. Rappelons que les gens d’Odd Lot sont les co-producteurs du prochain Batman, Batman Begins et de Constantine, le détective de l’occulte créé par Alan Moore, Stephen Bissette et John Totleben et développé dans la série Hellblazer, incarné à l’écran par Keanu Reeves.

Créé en 1940, The Spirit, publié en France chez Soleil Productions, est un anti-héros nonchalant, un antidote aux super-héros alors naissants. C’est une œuvre élégante, pétrie de second degré, qui avait déjà été adaptée précédemment en téléfilm par Michael Schultz en 1987.

DP

En médaillon : The Spirit. © Will Eisner/DC Comics.

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
2 Messages :
  • Contrairement à ce qu’affirme DP dans cette brève, le personnage de John Constantine n’a aucun rapport avec la série Preacher (de Garth Ennis et Steve Dillon) dans laquelle il n’est jamais apparu. En revanche, Ennis et Dillon ont effectivement réalisé quelques épisodes de Hellblazer, la série dont Constantine est le protagoniste.
    Jean-Paul Gabilliet

    Répondre à ce message

    • Répondu le 8 août 2004 à  22:32 :

      Vous avez tout à fait raison. Comem vous avez pu le voir, nous l’avons corrigé tout de suite. Merci pour votre remarque.

      Répondre à ce message

      • Répondu le 29 avril 2005 à  20:50 :

        Je découvre avec plusieurs mois de retard les réponses à mes remarques et autres chicaneries de l’été dernier, qui m’auront sûrement fait passer pour un râleur !!! Merci d’avoir pris le temps d’y répondre.
        Et merci à DP et à son équipe : ActuaBD reste à mes yeux un des meilleurs web-supports d’information en français sur la bande dessinée.

        Jean-Paul Gabilliet

        Répondre à ce message

  • Cher DP,

    J’ai été ravi de voir que vous aviez corrigé l’information erronée qui se trouvait dans votre brève sur le Spirit. En même temps, la courtoisie la plus élémentaire voudrait qui vous remerciez entre parenthèses ou simplement par un court mél la personne qui vous a signalé votre erreur. Ca se fait entre gens qui participent à des colloques universitaires et j’imagine que vous n’auriez pas manqué à cette petite obligation si c’était quelqu’un comme Annie Renonciat qui vous avait fait part d’un petit erratum.

    Pour la petite histoire, le mieux étant parfois l’ennemi du bien, la version corrigée de votre brève contient encore une erreur ; mais je vous laisserai la dépister vous-même. De surcroît, je découvre à la relecture de votre entrefilet un autre détail inexact, relatif au Spirit, qui m’avait échappé hier.

    Pour finir, soyez certain que l’arbre ne cache pas la forêt : malgré d’inévitables scories, le site Actua BD reste pour moi une source primordiale d’informations.

    Cordialement, Jean-Paul Gabilliet <jeanpaul.gabilliet@free.fr>

    Répondre à ce message

    • Répondu par Didier Pasamonik le 8 août 2004 à  22:49 :

      Cher Jean-Paul Gabillet,

      Vous avez dû voir que la dernière erreur a été corrigée avant même que votre réaction ne soit publiée. Nous avons l’habitude de remercier les lecteurs qui signalent les erreurs et de les corriger car, avec les moteurs de recherche, il vaut mieux par respect pour l’internaute que les informations erronées ne se maintiennent pas sur le site. C’est pourquoi nous vous remercions une nouvelle foi pour votre signalement.

      Il faut maintenant vous expliquer un peu comment marche le site. C’est un site fait par des bénévoles qui essaient, merci du compliment, de maintenir un certain niveau de qualité. Parfois, les infos sont traitées par des non-spécialistes du sujet en cours. A peine la brève était-elle parue que dans notre propre équipe des demandes de correction sont intervenues. Vous avez dû le remarquer : le temps de réactivité est très rapide et, c’est ce qui est bien avec le Net, la correction est possible à tout moment.

      Evidemment, le week-end, en plein mois d’août, l’attention se relâche et la réactivité se fait moindre.

      Donc, pour répondre à votre remarque : 1/ La première correction ne s’est pas faite suite à votre post, mais avant, suite à une démarche de notre équipe. La deuxième, en revanche, vous est due. 2/ Nous ne vous avons pas remercié parce que le modérateur du forum avait pris son week-end.

      Cela dit, à titre personnel, et pour connaître votre travail, notamment dans le Collectionneur de BD, nous serons toujours ravi que vous nous corrigiez.

      Répondre à ce message