Le clash entre le Musée Hergé et les journalistes, selon Kroll

4 juin 2009 10 commentaires

Le dessinateur de presse Pierre Kroll publie chaque jour un dessin d’humeur dans le quotidien belge Le Soir. Dans l’édition du 3 juin du quotidien, le caricaturiste revient sur le clash qu’il y a eu entre les responsables du Musée Hergé et les journalistes. Nous ne résistons pas à la tentation de vous montrer ce dessin.

Le clash entre le Musée Hergé et les journalistes, selon Kroll

NA.

Illustration © Kroll, Le Soir et Luc Pire.
Lien vers le site de Kroll

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
10 Messages :
  • Le clash entre le Musée Hergé et les journalistes, selon Kroll
    4 juin 2009 16:47, par Monsieur le Weblecteur

    Cet article n’a aucun intérêt.

    En avez –vous pas assez d’alimenter par divers preuves, la tension entre les médias et Moulinsart. En effet ils sont parfois à la limite du supportable, mais actuaBD devient sérieusement pathétique à vouloir constamment taper sur le clou.

    L’article « Musée d Angoulême Musée Hergé le-match de l’été », est tout aussi ridicule. Pourquoi comparer deux musées géographique très éloignés,ne risquant donc pas de se faire concurrence, s’adressant à un public différent ? A moins que ces nombreuses chroniques ne sont que des subterfuges pour multiplier les visites sur Actuabd par le biais de mots-clés. Et en même temps,(Et surtout ?) destinés à enrager Moulinsart, lecteurs des articles les concernant.

    http://www.actuabd.com/Musee-d-Angouleme-Musee-Herge-le-match-de-l-ete

    Répondre à ce message

    • Répondu le 5 juin 2009 à  13:15 :

      ne risquant donc pas de se faire concurrence, s’adressant à un public différent ?

      Ah bah non, ça s’adresse vraiment au même public.
      Moi-même je me demande lequel je vais visiter, en définitive je pense aller au musée Hergé cet été, j’aurai l’occasion de visiter celui d’Angoulême juste avant le début du festival en janvier.

      Répondre à ce message

    • Répondu le 5 juin 2009 à  23:22 :

      Monsieur le weblecteur semble avoir des idées bien arrétées sur la question. Se sentirait-il proche de Moulinsart ? un journaliste a quand même le droit de rendre compte d’une réalité peu flatteuse pour les organisateurs de l’évènement. j’éprouve une certaine admiration pour l’oeuvre de Hergé, donc je profiterai d’un prochain séjour à Bruxelles pour visiter ce musée, par curiosité. ce qui ne m’empêche pas de trouver l’attitude de la fondation Moulinsart extrêmement antipathique.

      Répondre à ce message

      • Répondu le 6 juin 2009 à  12:11 :

        ça semble juste. Comme il peut sembler juste de dire que, vous aussi, devenez sérieusement antipathique, avec cette bataille conte Moulinsart qui semble tourner à l’obsession, jusqu’à exhumer un dessin relativement mauvais pour étayer vos dires.

        Répondre à ce message

      • Répondu par Monsieur le Weblecteur le 6 juin 2009 à  12:34 :

        C’est fou que lorsqu’on tente d’avoir un esprit critique face à ce genre de situation, on doit tout de suite être un proche de la cause que l’on défend. Dans ce cas qui a réellement les idées bien arrêtées ?

        Un journaliste a tout a fait le droit de faire état des lieux d’une situation critique comme celle de Moulinsart. Mais les articles contre la maison qui gère les droits d’Hergé sont légions sur ActuaBD. Sont-ils encore réellement objectif ? Je les vois déjà ressortir en guise de défense : « mais non, regardez, nous avons écrit tel et tel article positifs sur eux ». Bien évidement, mais ce n’est plus suffisant pour garder une certaine intégrité aux yeux de lecteurs comme moi.

        Quant aux deux musées, ils s’adressent bien à public différent :

        L’un se garde l’exclusivité de proposer les œuvres d’un seul artiste, au style malgré tout un peu rétro, réservé à un public essentiellement nostalgique d’une époque. Notre petite madeleine de PROUST.

        Quand à l’autre, il table sur un panel très vaste de la bande dessinée de ses début, jusqu’aux dernières productions. On pourra y voir tout les styles, tout les genres, issu du des quatre coins du globe. S’adressant donc un public très large et profitant du festival d’Angoulême pour confortabiliser le chiffre d’affaire.

        Aussi la situation géographique éloignant les deux musées il n’y aura que les gros amateurs de genre qui feront de longues distances pour visiter les deux musées. Le musée Hergé jouit de cet avantage d’être proche de la capitale Européenne et d’avoir posé ses murs à Louvain La Neuve, une ville estudiantine et commerciale vivant de jours, comme de nuit.

        Répondre à ce message

        • Répondu par Wagner le 6 juin 2009 à  20:03 :

          "Louvain La Neuve, une ville estudiantine et commerciale vivant de jours, comme de nuit."

          Voues êtes sûr que le musée Hergé est ouvert la nuit ?

          Répondre à ce message

          • Répondu le 6 juin 2009 à  20:06 :

            A mon avis, Monsieur le Weblecteur est payé par Moulinsart Corp pour défendre le musée dans les forums. C’est assez pathétique.

            Répondre à ce message

        • Répondu le 11 août 2009 à  18:51 :

          On t’a reconnu, Nick !

          Répondre à ce message

    • Répondu par icibenji le 8 juin 2009 à  12:38 :

      Toutes mes excuses à monsieur le webrâleur, mais cette vignette est très drôle, je trouve que cela donne un peu de légéreté à une situation qui a fini par devenir dramatique.

      Répondre à ce message