Le cosplay, phénoménologie d’une culture

26 février 2006 0 commentaire Actualité

Le cosplay – un néologisme anglo-japonais formé des mots « costume » et « player » - désigne ces concours où les amateurs de mangas (et de BD) se déguisent sous le costume de leur personnage favori. Avec le succès de la BD asiatique, ces concours remportent de plus en plus de succès jusque dans nos contrées.

Il était fatal que ce phénomène suscite la curiosité des sociologues. Il vient de paraître en Italie "CosPlay Culture - Fenomenologia dei “Costume Players” italiani", écrit par Luca Vanzella et édité par les éditions Tunuè. L’auteur rappelle notamment le lien entre cette mode et la vieille tradition européenne du carnaval qui ne sont pas loin des "bals costumés" de nos aïeux, en particulier un genre qui a constitué un sommet de raffinement chez les Italiens, creuset de la Commedia del Arte.

Le Japon nous renvoie ainsi, en miroir, nos propres traditions, un peu comme Walt Disney pouvait, en son temps, réutiliser à son profit les histoires de gnomes (Blanche Neige et les 7 nains) ou encore les grands classiques européens de la littérature (Oliver Twist, Notre Dame de Paris...). Fascinant dialogue des cultures.

DP

Le cosplay, phénoménologie d'une culture
Cospaly à Angoulême 2006
Photo : Thomas Berthelon

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.