Le décès de Gébé

5 avril 2004 Actualité Commenter
🛒 Acheter

Le décès de GébéGeorges Blondeau, alias Gébé, vient de disparaître à l’âge de 74 ans, ce lundi 5 avril.

Il débute comme dessinateur industriel à la SNCF, puis publie en 1955 ses premiers dessins satiriques dans la revue interne La vie du rail. Maison qu’il quittera pour commencer sa carrière professionnelle en 1960, casant ses illustrations dans Le journal du Dimanche, Paris Match et d’autres grands titres nationaux.

Il rejoint Hara-Kiri dès les premiers numéros. Il en deviendra rédacteur en chef en 1969, poste qu’il conservera jusqu’en 1985. Le titre changera en 1970 pour Charlie Hebdo. Il écrira aussi des scénarii pour Pilote, le Psikopat et Charlie Mensuel ; parallèlement, des dramatiques pour France Inter et RTL. Toujours à la radio, il co-animera le feu de camp du dimanche matin sur Europe 1 aux côtés de la rédaction de Pilote (Goscinny, Reiser, Cabu et les autres). Il écrira plusieurs chansons (interprétées par Juliette Gréco, Yves Montand,...), des sketches pour la télévision (pour les émissions Merci Bernard, Palace Hôtel) et des pièces de théâtre (À quoi pensez vous). Son livre le plus connu, L’An 01 publié par L’Association (sous-titré "On arrête tout et on réfléchit"), fut adapté en film par Alain Resnais, Jean Rouch et Jacques Doyon. 5 ans après Mai 68, le rêve d’une génération hippie... qu’il brisera avec sa Lettre aux survivants (tout juste ré-édité par l’Association) quand la gauche reprend le pouvoir en 1981.

En 1992, il devient directeur de publication de la nouvelle version de Charlie Hebdo, poste qu’il tiendra jusqu’à sa disparition. Son dernier livre, Un pas de côté est sorti en 2001 chez Buchet-Chastel.

XMD

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.


🛒 Acheter

Code EAN :

A lire aussi sur ActuaBD :