Le dessinateur Malik meurt dans l’incendie de sa maison

11 décembre 2020 3 commentaires Actualité

DISPARITION. Le dessinateur Malik, auteur de Cupidon et d’Archie Cash, est décédé aujourd’hui 12 décembre dans l’incendie de sa maison, à Ramilies en Belgique. Il avait 72 ans.
Né à Paris, le 2 janvier 1948, William Tai, alias Malik, d’origine sino-européenne, a vécu son enfance en Indochine puis en Belgique. Il était, selon certaines sources, le petit fils d’un ministre du généralissime Tchang Kaï-Chek, premier président de la Chine de Taïwan. Il avait fait ses études à l’Académie des Beaux-Arts en Belgique avant de se lancer dans la bande dessinée. Il avait fait l’essentiel de sa carrière dans le Journal de Spirou.

Le dessinateur Malik meurt dans l'incendie de sa maison

Aussi bien à l’aise dans le dessin réaliste qu’humoristique, il était surtout connu pour sa série Archie Cash, une série d’aventure « virile » dont le héros emprunte les traits à l’acteur américain Charles Bronson, parue dans Spirou dès 1971, qu’il anime avec Jean-Marie Brouyère, Thierri Martens et Smit le Bénédict (ces deux derniers sous le pseudonyme de Terence) jusqu’en 1988, avant de créer la même année la série humoristique Cupidon sur un scénario du grand Raoul Cauvin jusqu’en 2011.

Nous reviendrons dans quelques heures sur sa carrière. Triste, la rédaction d’ActuaBD adresse ses condoléances à sa famille et à ses proches.

DP

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
3 Messages :
  • Le dessinateur Malik meurt dans l’incendie de sa maison
    11 décembre 2020 14:51, par lorentzo.B

    Affreux.
    J’ai rencontré trois fois Malik en dédicace et c’était vraiment un homme charmant, il avait fait beaucoup rire ma compagne - nous avions prolongé la soirée à la fin du festival - et m’avait fait un très beau cadeau en dessinant mon enfant qui n’avait que quelques mois à ce moment là. Le dessin est toujours encadré au mur de ma chambre... Ses dessins dans Archie Cash (surtout les premiers) m’ont toujours fait penser aux films de Sergio Léone. Il m’avait alors confié son envie de reprendre les aventures du sosie de Bronson..
    Plutôt qu’un hommage de quelques lignes dans les revues spécialisées, il serait bon de sortir un numéro spécial - au moins - comme les grands Gotlib et Uderzo, sur ces auteurs qui tombent (quelle année de me... ).
    On prend le risque d’être déçu lorsqu’on rencontre un des "héros" de son enfance. Ce ne fut pas le cas, bien au contraire.
    Le copain -très touché car lui aussi conquis par le talent, la générosité et la gentillesse de M. William Tai - qui m’a annoncé la très triste nouvelle, et nous-mêmes, ma compagne et moi, adressons nos plus sincères condoléances et pensées à ses proches.

    Adieu M’sieur Malik

    Répondre à ce message

    • Répondu par Laurent Colonnier le 11 décembre 2020 à  23:33 :

      C’est tristement ironique quand on sait qu’il signait ses BD érotiques du pseudo Phénix.

      Répondre à ce message

  • Le dessinateur Malik meurt dans l’incendie de sa maison
    12 décembre 2020 01:00, par richard foin

    Tchang Kaï Tchek était d’abord président de la Chine, avant d’en être chassé par les communistes et de se réfugier à Formose où il fût président jusqu’à sa mort.
    En ce qui concerne Archie Cash, je me souviens d’avoir suivi sur place une tentative de développement en Amérique latine, dans les années 90, imprimé au Mexique et vendu au Vénézuéla, entre autres !

    Répondre à ce message