Le quatrième numéro de L’Intention ne paraîtra pas.

16 février 2007 8 commentaires

Le quatrième numéro de L'Intention ne paraîtra pas.
Malheureusement prévisible, L’intention, nouvel hebdomadaire paru pour la première fois le 17 janvier dernier, s’arrête déjà ! Courte note lue sur le site de l’éditeur : « Nous sommes désolés de devoir suspendre la parution de L’Intention.
Nous ne pouvons pas vous donner aujourd’hui de date de reprise.
Les abonnés recevront le remboursement des numéros non livrés. »

MM

Voir en ligne : http://www.lintention.com/

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
8 Messages :
  • C’est l’intention qui compte...
    16 février 2007 12:05, par Christophe

    Je n’ai qu’une seule question... Comment peut-on imaginer une seule seconde lancer un titre presse sans avoir les fonds assurant les 2 premières années ?
    Malheureusement, une tentative de rêveurs est une tentative vouée à l’échec.

    Répondre à ce message

    • Répondu par jpr75 le 16 février 2007 à  16:08 :

      Normalement, cette bonne Intention devait durer au moins quatre numéros (voir premier communiqué sur la naissance de ce journal). Les ventes ont du être catastrophiques. Tout cela est bien triste et contribuera à renforcer l’idée que la presse, c’est foutu ! Alors qu’une autre formule (un peu plus pré-testée) aurait pu être viable... surtout s’il y avait eu un relai en librairie spécialisée BD.
      De la radio à la presse en images, le fossé doit être large !

      Répondre à ce message

    • Répondu le 16 février 2007 à  18:44 :

      Oui, bon on ne peut pas dire qu’ils étaient dans le grand Rêve non plus avec des créations proches du zéro.

      Répondre à ce message

    • Répondu par BoDoï le 16 février 2007 à  21:00 :

      On pourrait peut-être saluer l’iniative sympathique voire courageuse. Et éviter d’affirmer des « andouilleries » : il y a dix ans, BoDoï se lançait avec un capital de 2 000 F. Et pas en centime de plus en trésorerie...

      Répondre à ce message

      • Répondu le 17 février 2007 à  10:49 :

        A props des 2000 F de capital de BoDoï c’était pas si rose, il faut préciser que Halloween Concept, associé de la première heure, assurait derrière 300.000 F de financement sur la première année, que l’imprimeur avait pris ses précautions, qu’un an après un actionnaire extérieur arrivait et que l’année suivante tout était vendu à JP Bonnel... Quant au tarif des piges il n’avait rien de syndical en cette période incertaine ;-)

        Répondre à ce message

    • Répondu par LO le 16 février 2007 à  22:59 :

      S’il fallait deux ans de fonds pour lancer un titre,... seuls les grands groupes pourraient se le permettre et en ce moment, faut pas compter sur eux. L’équipe de l’Intention a eu le mérite de tenter quelque chose quand tout le monde se dégonfle. C’est courageux. En espérant qu’il n’y a pas trop de casse au final.

      Répondre à ce message

  • Aucune surprise, l’enfer est pavé de bonnes intentions. On leur souhaite le paradis.

    Répondre à ce message

  • c’est sympa de lancer un titre BD n’importe comment : comme si la planche n’était pas assez savonnée il faut encore que certains fournissent du matériel à des naïfs (on reste polis) : tout projet hebdomadaire sera désormais jugé à l’aune de cette simple intention de paraitre. Bien joué les gars !

    Répondre à ce message