Le retour de Sin City à l’écran

13 mars 2014 12 commentaires

Neuf ans après sa première incursion dans le 7e Art, Sin City, tirée de l’œuvre de Frank Miller et adaptée par lui-même fait son retour à l’écran.

Sin City : A Dame to Kill For de Frank Miller et Robert Rodriguez dévoile son casting : Josh Brolin, Mickey Rourke, Jessica Alba, Bruce Willis, Joseph Gordon-Levitt et Eva Green et son trailer qui décoiffe (ci-dessous).

)

Le choc esthétique reste fort, comme au premier jour, même si l’on est autant dans l’univers de Jean-Claude Claeys, du fait d’un réalisme photographique plus affirmé que dans les bandes dessinées de Miller.

Le film devrait sortir en salle le 22 août aux États-Unis, sans doute à la fin 2014 chez nous.

DP

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
12 Messages :
  • Le retour de Sin City à l’écran
    13 mars 2014 22:42, par Alex

    Robert Rodriguez est un facétieux, ses productions éveillent souvent le sourire. Il a un goût certain pour la "série Z". Frank Miller, lui, ne rentre plus dans ses baskets depuis longtemps. Il gonfle, il gonfle- c’est le cas de le dire. Quand le réalisateur de l’hilarant "Machete" s’associe avec le fils illégitime de Will Eisner (cf "The Spirit" le film-catastrophe invonlontairement comique de ce pitre), on va droit au navet hors-classe. Merci d’éviter dès lors d’associer Claeys (orthographe du nom svp) à ce naufrage prévu qui n’entrainera que 2 irresponsables au talent surfait. Miller croit qu’il a l’once d’un talent de cinéaste. Yep, le type a peur de rien- Rodriguez a au moins le sens de l’humour.

    Répondre à ce message

    • Répondu par Franck Biancarelli. le 14 mars 2014 à  08:00 :

      Ben dites donc. Vous en savez des choses.

      Répondre à ce message

      • Répondu par Oncle Francois le 14 mars 2014 à  11:57 :

        Il y avait un peu de violence, d’humour noir et d’érotisme dans le premier (Je trouve que Jessica Alba est photogénique !°), je n’en garde pas un mauvais souvenir....

        Répondre à ce message

        • Répondu par Alex le 14 mars 2014 à  21:15 :

          Visiblement question de goût -même si nous nous rejoignons sur le charisme de Jessica Alba- j’ai trouvé ce premier opus insupportable et gênant -dans le sens que j’avais honte d’assister à cette triste débauche d’effets gratuits, de grand-guignolesque régressif sans distance. Mais depuis il y a eu "300" aussi, et le "Spirit", et un second "300" sur les écrans actuellement. L’oeuvre de Miller au cinéma -adaptée ou réalisée par lui-même- est une sacrée daube, d’énormes nanards qui ne passent même pas la barrière "culte" pour les rendre un tant soit peu drôles.

          Répondre à ce message

      • Répondu par Alex le 14 mars 2014 à  18:35 :

        Vous avez remarqué.

        Répondre à ce message

        • Répondu par Sirtaky le 15 mars 2014 à  00:29 :

          Ah c’est sûr, ce n’est pas "la Vie d’Adèle" !
          Ce serait bien le diable de vouloir créer une oeuvre (je dis ’oeuvre’, ’moment’ suffirait probablement toutes choses étant égales par ailleurs) de divertissement, quel scandale !
          Rodriguez s’amuse avec son fonds vert et ses gueules de cinema.
          Et alors ?
          Cher Alex, Pourquoi faire le rabat-joie alors que ce n’est qu’un trailer et que vous n’avez pas vu (ni n’irez voir vraisemblablement) le film !
          Et au pire vous n’aimez pas Miller, soit
          lisez ou regardez autre chose, partagez vos passions...

          Répondre à ce message

          • Répondu par Alex le 15 mars 2014 à  23:42 :

            Mais de quoi me parlez-vous ? Typique des "commentaires", quand on vient avec un avis critique c’est "passez votre chemin, allez voir ailleurs s’il y est". Ne vous en déplaise, je connais très bien le travail de Miller -et de Rodriguez. Il suffit d’avoir suivit mes interventions sur ce site. J’ai commis un peu plus d’interventions que vous sur ce site avec d’autres intervenants un peu plus versé sur le thème que vous voulez éluder par paresse : à savoir la production très discutable du Frank Miller de nos jours. Les navets sans noms qu’il nous inflige éveille en moi des questions, à mettre en parallèle avec sa production récente. Mais vous avez raison, je n’irais pas voir ce Sin City, ni le 300 (après les critiques meurtrières que je viens de lire et qui correspondent à l’atterrement qui m’empara lors de la vision du premier opus). J’avoue aussi n’avoir regardé que 20mn de "The Spirit". Franchement, j’ai mieux à faire dans ma vie. Si vous voulez discuter, discutons, pour de vrai. Mais vos rougissements de rombière, je n’en ai que faire.

            Répondre à ce message

          • Répondu par Alex le 16 mars 2014 à  00:57 :

            Et, rien de personnel Sirtaky, mais je dois revenir une fois encore à votre intervention symptomatique. Car vous êtes la personnification du paradigme moderne. Je vous cite : "toutes choses sont égales". Sous couvert de tolérance c’est bien là la preuve de la guerre économique et capitaliste contre toutes les valeurs non-marchandes, de l’acceptation de tout -et de rien en même temps- sur la seule base du divertissement (ou, le plus petit dénominateur commun). Vous croyez être un monstre de tolérance, alors que vous n’êtes qu’un consommateur sans âme.

            Répondre à ce message

            • Répondu par Franck Biancarelli le 16 mars 2014 à  09:44 :

              Ben dites donc. Vous en savez des choses.

              Répondre à ce message

              • Répondu par Alex le 17 mars 2014 à  20:15 :

                Trop aimable, vous n’êtes pas manchot vous-même.

                Répondre à ce message

            • Répondu par Sirtaky le 17 mars 2014 à  23:22 :

              ouf j’ai un moment cru que c’était personnel. C’est vrai vous justifiiez la force de votre avis en comparant votre nombre d’interventions - éloquentes j’en suis certain- par rapport aux miennes.
              C’est bien connu, c’est celui qui l’ouvre le plus souvent qui a raison.
              Mais j’avais mal interprété votre propos initial : ce n’était qu’un ièneme commentaire inutile d’un troll contre le méchant capitalisme et l’aspect mercantile d’un film.
              Me voilà donc rassuré et je m’en vais prestement lire vos cris d’effroi contre le système mercantile de l’industrie cinématographique qui a honteusement commis les adaptations des Schtroumpfs, des Asterix, de Tintin, de Quai d’Orsay, de V pour Vendetta, de Batman, Spiderman, X Men, Gantz, XIII, Lucky Luke...
              Je vais me régaler j’en suis certain. Heureusement qu’il y a des gardiens comme vous pour mettre un peu d’ordre là-dedans et défendre les vraies valeurs.

              Répondre à ce message

              • Répondu par Alex le 19 mars 2014 à  00:29 :

                Vous êtes vexé, je l’ai compris. Ce n’était pas mon intention. Continuez à bien vous amuser au cinéma, c’est tout le bonheur que je vous souhaite.

                Répondre à ce message