Le rose vous va si bien - Par Eva Rollin & Véronique Grisseaux - Casterman

8 octobre 2016 0 commentaire

Amour impossible entre classes sociales différentes, et jalousie féroce entre frères, l’ambiance est tendue dans le château. Dans la campagne du Lancashire, en 1853, le mélo fait rage d’une pièce à l’autre. Mais un personnage semble surgir sans crier gare, toute de rose vêtue, capable de changer le destin de tout ce petit monde. Ne serait-ce pas l’auteure elle-même, la fameuse Carlota Bartland ?

Caricature des romans sentimentaux de Barbara Cartland, Le Rose vous va si bien joue à la fois sur le ton, sarcastique et volontiers délirant, et l’intrigue dans l’intrigue, avec la romancière s’immisçant parmi les personnages. L’album ne manque ni de style, ni d’énergie, et le trait d’Eva Rollin s’émancipe des habituels tics girly pour rendre hommage à Christophe Blain.

Malgré cette très bonne idée de départ et la fougue jubilatoire des auteures, l’ensemble manque de fond, les personnages ne dépassant guère le statut d’archétypes. Et d’un point de vue formel, la quasi-absence de décors pose problème dans un contexte historique aussi précis, avec un lettrage pas toujours très lisible. Dommage pour une BD dont l’énergie incontestable souligne une belle complicité créatrice.

DT

Commander l’album sur Amazon.fr ou sur FNAC.com

A ce sujet, lire également La rentrée Casterman : entre grosses pointures et petits one-shots

Feuilleter l’album sur le site de l’éditeur

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?