Le tueur, tome 10 : le coeur à l’ouvrage - Jacamon & Matz - Casterman

24 février 2012 1 commentaire

Sa nouvelle petite entreprise ne connaît pas la crise... Le tueur joue donc aux hommes d’affaire en milieu pétrolier avec ses associés Mariano et Haywood. Et Guzman, leur représentant médiatique, s’en tire brillamment. Mais notre flingueur placide aura l’occasion de ressortir son calibre. En effet, quelques obstacles s’annoncent, du côté d’exilés cubains fortement hostiles à cette success story industrielle.

Avec un recours particulièrement lourd à l’informatique (ces couleurs !), ce tome 10 qui clôt le second cycle du Tueur ressemble comme deux gouttes d’eau aux précédents. L’exécuteur aux lunettes fumées, toujours élégant, toujours content de lui et de sa philosophie de comptoir, voit la vie en rose. Les personnages bavardent interminablement et prennent la pose. Le lecteur lui, balance entre ennui et agacement...

DT

Le tueur, tome 10 : le coeur à l'ouvrage - Jacamon & Matz - Casterman

Commander ce livre chez Amazon
Commander ce livre à la FNAC

- lire également la chronique du tome 9 et une interview des auteurs (2009)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
1 Message :
  • " Le lecteur lui, balance entre ennui et agacement..."
    Non ! Pas le lecteur. Vous. Et vos avez le droit de ne pas aimer et de vous ennuyer. Mais (même si vous aimez) vous ne représentez que vous même. C’est une phrase que l’on entend et lit beaucoup chez les critiques et qui m’horripile au plus haut point. Un critique- quel que soit son talent- ne peut en aucun cas parler au nom des autres. D’autant plus qu’il n’est surtout pas un lecteur comme les autres. Qu’il apprenne à dire "je" et tout le monde sera content.

    Répondre à ce message