Lecture en confinement #28 : "Showtime" - Par Antoine Cossé - Les Requins Marteaux

13 avril 2020 0 commentaire

CONFINEMENT. Nous sommes, en France, à la moitié de la période de confinement. Officiellement. Elle pourra être plus courte dans le meilleur des cas. Mais il n’est pas à exclure qu’elle soit plus longue... L’incertitude demeure, et pour cause : des centaines de personnes décèdent encore quotidiennement. Quant à nous, quelle que soit la durée finale de cet isolement forcé et salutaire, nous ne manquerons pas de lecture. Nous poursuivons donc ici le rythme d’une chronique par jour.

Showtime d’Antoine Cossé, paru chez Les Requins Marteaux il y a à peine plus d’un an, est un ouvrage plein de mystères. Il faut dire que le personnage central de cette bande dessinée est un spécialiste de l’escamotage. Vrai mage ou prestidigitateur, M le Magicien - la référence à l’oeuvre de Massimo Mattioli ne peut, elle, être masquée - attire et attise la curiosité autant qu’il fuit les regards et les révélations.

Lecture en confinement #28 : "Showtime" - Par Antoine Cossé - Les Requins Marteaux
Showtime © Antoine Cossé / Les Requins Marteaux 2019

Ce n’est pas lui d’ailleurs que nous suivons dans Showtime. Le premier narrateur est un rat, vite relayé par un journaliste dont les liens avec le magicien sont obscurs mais certainement importants. Cette tromperie n’est que la première d’une série presque aussi longue que le livre. Tous les protagonistes font acte de dissimulation voire de manipulation.

Le jeu sur le voilement / dévoilement est presque constant dans Showtime. Cœur du « métier » du magicien, il est aussi pour lui un art de vivre. Pour les autres, il est un moyen soit de se mettre en valeur, soit d’obtenir indûment quelque bonne grâce. Le journaliste, bavard, qui a pris la route pour réaliser un entretien avec le magicien, a beau se placer en raconteur distancié, il est difficile de lui faire pleinement confiance. Quant à ses compagnons de voyage, rencontrés par hasard, ils ne peuvent être de simples témoins, prétextes au récit du journaliste.

Showtime © Antoine Cossé / Les Requins Marteaux 2019

Antoine Cossé prend un malin plaisir à brouiller les pistes et à désorienter le lecteur. Il ouvre son histoire dans plusieurs directions, et peu importe si certaines d’entre elles se révèlent être des impasses. Son dessin suit le même principe. D’une ligne fine et géométrique, employée dans de savantes compositions, à un trait épais et presque brouillon, en passant par des noirs au lavis ou des fonds charbonneux, il varie les ambiances comme pour mieux effacer les repères.

La réalité devient alors une notion floue ou, plutôt, en suspens. Comme le cargo maintenu en lévitation par le magicien lors de l’un de ses plus fameux tours, la bande dessinée n’est qu’une illusion dont nous doutons toujours un peu. Antoine Cossé nous le rappelle tranquillement, cachant derrière un récit déceptif un véritable amusement vis-à-vis de son art.

FH

Showtime © Antoine Cossé / Les Requins Marteaux 2019
Showtime © Antoine Cossé / Les Requins Marteaux 2019
Showtime © Antoine Cossé / Les Requins Marteaux 2019

Showtime - Par Antoine Cossé - Les Requins Marteaux - 17 x 24 cm - 176 pages en noir & blanc - couverture cartonnée, reliure cousue avec tranchefile - ISBN 9782849612477 - parution le 15 mars 2019.

Consulter le site de l’auteur & lire les premières pages de l’ouvrage.

Accéder aux lectures numériques et gratuites des Requins Marteaux.

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?