Légion d’honneur : hommages posthumes à Charb, Cabu, Honoré et Tignous

1er janvier 2016 3 commentaires

Les membres de la rédaction de Charlie Hebdo, les dessinateurs Charb, Cabu (s’il avait su qu’il serait distingué dans un ordre militaire...), Honoré et Tignous, le correcteur Mustapha Ourrad, la chroniqueuse Elsa Cayat, de même que le journaliste Michel Renaud, invité à la réunion de rédaction du 7 janvier et l’agent de maintenance Frédéric Boisseau, tous tués dans l’attentat contre le journal satirique, sont élevées au rang de Chevaliers de la Légion d’Honneur à l’occasion la promotion du 1er janvier 2016. Georges Wolinski et l’économiste Bernard Maris avaient déjà reçu cette décoration, respectivement en 2005 et en 2014.

D’autres "héros" de ces jours terribles ont ainsi été distingués de manière posthume : les quatre otages de l’Hyper Cacher tués le 9 janvier, Philippe Braham, Yohan Cohen, Yoav Hattab et François-Michel Saada, de même que les policiers tués Franck Brinsolaro, Ahmet Merabet et Clarissa Jean-Philippe. Les héros du Thalys et les otages des frères Kouachi font partie de la même promotion.

DP

Légion d'honneur : hommages posthumes à Charb, Cabu, Honoré et Tignous
Photo : D. Pasamonik (l’Agence BD)

Voir en ligne : Lire sur ActuaBD.com notre article "Charlie Hebdo, personnalité BD de l’année 2015"

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
3 Messages :
  • Je ne suis pas certain que Cabu aurait apprécié...

    Répondre à ce message

  • Non seulement la République française est un régime militaire, mais elle est un des régimes les plus militaires que la France a jamais connu.
    Que la République française paye des millions de profs pour faire oublier cette réalité n’y change rien.

    Etre "républicain" et "antimilitariste", comme l’était Cabu, relève donc de la schizophrénie, ou bien de l’hypocrisie.

    Répondre à ce message

    • Répondu par Didier Pasamonik (L’Agence BD) le 11 janvier 2016 à  14:03 :

      Non seulement la République française est un régime militaire, mais elle est un des régimes les plus militaires que la France a jamais connu.

      Vous aviez 2/10 en histoire au bac ou quoi ?

      Être "républicain" et "antimilitariste", comme l’était Cabu, relève donc de la schizophrénie, ou bien de l’hypocrisie.

      "Qui veut la paix, prépare la guerre", c’est en effet très hypocrite. C’est peut être mieux que stupide.

      Répondre à ce message