Légion d’honneur pour Joann Sfar

27 mars 2016 14 commentaires

Le dessinateur, scénariste et réalisateur Joan Sfar fait partie des 433 chevaliers honorés dans l’ordre de la Légion d’Honneur pour la promotion de Pâques (ou de Pessah, c’est comme on veut).

Plusieurs personnalités de la BD l’avaient reçue avant l’auteur du Chat du Rabbin et de Kletzmer, comme Albert Uderzo en 2013, Claude Moliterni et Georges Wolinski en 2005, ce dernier ayant été rejoint par Cabu, Charb et Tignous, à titre posthume, en janvier 2016.

Jacques Tardi, en revanche, l’avait refusée avec éclat en 2013.

DP

Photo : DR


Dimanche 18 heures.

La question s’est posée toute la journée de savoir si Joann Sfar allait accepter cette distinction alors même qu’il avait protesté il y a quelques jours contre la Légion d’Honneur décernée à un prince saoudien coupeur de têtes, quelques-uns de ses amis l’exhortant à la refuser. Il faut savoir que le récipiendaire de la médaille n’est jamais prévenu à l’avance. Alors ? Allait-il la refuser ou la respecter ? Voici ce que le dessinateur répond aujourd’hui sur son fil Facebook :

"...Ce matin j’ai été réveillé par de nombreux messages de lecteurs fidèles me disant que c’était une honte d’accepter la légion d’honneur. En même temps je recevais des messages émus d’amis et de proches qui ont connu mes parents et qui savent d’où vient ma famille. Puis j’apprenais que le ministère de la culture me décernait cette distinction ! On me dit que c’est vain d’accepter une médaille. Moi je crois que ça serait très prétentieux de la refuser. Nous vivons une drôle d’époque où chaque symbole républicain passe pour une honte. Je n’ai jamais demandé la moindre médaille à quiconque. Et j’ai passé toute la semaine dernière à dire mon désarroi de voir nos symboles de fierté distribués à des rois coupeurs de tête. Mon père est né en 1933 en Algérie et a consacré toute sa vie à admirer notre république. Ma famille maternelle a acquis la nationalité française en 1944 pour services rendus à la nation. Je ne crois pas mériter la moindre médaille mais je sais que mes parents et grands-parents seraient heureux aujourd’hui. Le roi d’Arabie a-t-il assez de pouvoir pour que sa décoration nous fasse haïr les symboles républicains ? Je remercie avec émotion le ministère de la culture. Pour ma famille d’abord. Et aussi,peut être, pour la petite discipline à laquelle je consacre ma vie : les bandes dessinées..."

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
14 Messages :
  • Félicitations à Jacques Tardi !

    Répondre à ce message

  • VIVE TARDI !!!

    Répondre à ce message

  • Félicitations à Georges Brassens !

    Répondre à ce message

    • Répondu par kyle william le 28 mars 2016 à  00:09 :

      Pourquoi faire allusion à la religion de M. Sfar dans l’article ? Elle n’entre pas en ligne de compte, et lui-meme dans son communiqué, une fois n’est pas coutume, ne l’évoque pas.

      Répondre à ce message

      • Répondu par Didier Pasamonik (L’Agence BD) le 28 mars 2016 à  08:12 :

        Sans doute parce que c’est une allusion au signataire de l’article.

        Répondre à ce message

    • Répondu le 28 mars 2016 à  02:35 :

      ... et à La Fayette, Sartre, Camus, Aragon, Claude Monet, Berlioz, Marcel Aymé... et à Marie Curie ! À Ferré qui disait ce ruban "rouge comme la honte". Et même à Philippe Séguin !

      "C’est avec les hochets qu’on mène les hommes" (Napoléon Bonaparte)

      Répondre à ce message

  • Légion d’honneur pour Joann Sfar
    28 mars 2016 02:27, par Marcèse

    Et vive Marcel Aymé (et Sophie Marceau) !

    Répondre à ce message

  • Légion d’honneur pour Joann Sfar
    29 mars 2016 19:18, par xav kord

    Je ne suis pas certain qu’en transformant les Tardi, Brassens et consorts en symboles de je ne sais trop quelle résistance héroïque (?) vous ne trahissiez pas leur pensée et leurs réponses à la proposition qu’ils reçurent. Refuser la Légion d’Honneur ne disqualifie pas pour autant ceux qui l’acceptent, et vice versa. Non ?

    Répondre à ce message

    • Répondu par Pic le 29 mars 2016 à  19:39 :

      S’agit-il de la fournée de médailles lâchées (sans élégance) par Fleur Pellerin pendant le festival d’Angoulême ?

      Répondre à ce message

  • Légion d’honneur pour Joann Sfar
    29 mars 2016 19:41, par lorenzo

    Quelle tartine pour se justifier... Mais, mon bon Monsieur, sachez qu’ accepter cette distinction de ce gouvernement (dont vous semblez désapprouver certains de ses choix) n’est ni plus, ni moins, que le cautionner. Votre soif de reconnaissance vous égare, Monsieur Sfar.

    Répondre à ce message

    • Répondu par Burning Man le 30 mars 2016 à  03:20 :

      Il ne suffit pas de refuser la Légion d’Honneur ; encore faut-il ne pas la mériter !

      Répondre à ce message

  • Légion d’honneur pour Joann Sfar
    1er avril 2016 10:55, par Charles Ham

    Quelqu’un saurait-il m’expliquer objectivement la différence entre l’ordre de la Légion d’honneur, l’ordre des Arts et des Lettres, et l’ordre national du Mérite ?

    Répondre à ce message

    • Répondu par Sergio Salma le 1er avril 2016 à  20:40 :

      la légion d’Honneur permet l’ entrée gratuite à vie dans tous les parcs d’attractions de France Les arts & lettres c’est salade à volonté dans les Pizza Hut et l’ordre national du mérite c’est le droit de passer au rouge aux carrefours et une priorité absolue aux caisses de supermarchés.

      Répondre à ce message

  • Légion d’honneur pour Joann Sfar
    1er avril 2016 20:25, par Bob

    Poisson précoce ?

    Répondre à ce message