Les 30 ans de "Partie de Chasse"

8 décembre 2013 9 commentaires

Voici trente ans, Enki Bilal s’imposait au monde de la bande dessinée par sa pratique de la couleur directe, les évolutions techniques récentes permettant enfin aux auteurs de bande dessinée d’accéder au contrôle de sa couleur. Il en résultait des ambiances inédites, d’autant plus fascinantes que les thèmes développés par le scénariste de Bilal, Pierre Christin, s’attardaient sur les méandres d’un bloc de l’Est en plein pourrissement, dont Bilal, né en Yougoslavie, percevait jusqu’aux effluves les plus subtiles.

Entre-temps, le bloc de l’Est s’est effondré, mais ce qui s’est reconstruit dessus porte encore quelques traces des anciens totalitarismes. C’est pourquoi Bilal nous livre quelques dessins supplémentaires sur lesquels plane le visage de Vladimir Poutine, diaphane et vaporeux, comme un spectre.

Commander cette édition spéciale chez Amazon ou à la FNAC

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
9 Messages :
  • Les 30 ans de "Partie de Chasse"
    8 décembre 2013 21:06

    Faire du fric avec du vieux, le nouveau crédo des éditeurs.

    Répondre à ce message

    • Répondu le 8 décembre 2013 à  21:35 :

      Vous êtes vraiment un peu vache. Cette bd est malheureusement toujours très actuelle. C’est un classique de politique-fiction qui se doit d’être réédité.

      Répondre à ce message

    • Répondu le 8 décembre 2013 à  21:38 :

      Il n’y a pas d’avances sur droits à verser comme ça, c’est tout bénef.

      Répondre à ce message

      • Répondu le 9 décembre 2013 à  00:48 :

        Où voulez-vous en venir avec ces commentaires qui ne font aucu sens ? C’est du défoulement ou quoi ?

        Répondre à ce message

        • Répondu par J-Jacques le 9 décembre 2013 à  14:42 :

          Ca a beaucoup de sens au contraire. À l’heure où les éditeurs ne versent plus d’avances sur droits aux auteurs qui font de la création (et il faut bien vivre de son travail pendant qu’on l’exécute), les éditeurs se retournent sur les œuvres déjà amorties pour lesquelles aucune avance n’a à être versée, si à ça on ajoute qu’il y a moins de prise de risque à présenter au public une œuvre qu’il connait déjà, on voit dans quelle position intenable se trouvent les auteurs contemporains.

          Répondre à ce message

          • Répondu le 10 décembre 2013 à  13:52 :

            Vous avez raison, c’est comme en poésie : arrêtons de reediter Rimbaud et Prevert ! Il y a mon buraliste, Roger Dugenou, qui écrit des poèmes et n’arrive pas à être édité... Vous devriez faire éditeur, vous feriez fortune en apportant du bonheur à un max de personnes !

            Répondre à ce message

            • Répondu le 10 décembre 2013 à  14:50 :

              Vous trouvez vraiment que la patrouille des castors c’est Rimbaud et Prevert et que Peteers, Blain ou Bézian c’est Roger Dugenou ?

              Répondre à ce message

            • Répondu le 10 décembre 2013 à  16:43 :

              le problème c’est pas qu’ils réeditent Partie de Chasse
              (cet album a toujours été disponible dans une édition standard), mais plutôt que, pour faire du fric et apater les "gogo", ils nous pondent une édition anniversaire/collector sans intérêt et trop chére par rapport à la qualité médiocre de cette version
              Partie de chasse est une excellente bd que tous bédéphile devrait lire/connaître voire posseder, mais l’édition classique suffit largement
              pas la peine d’enttretenir les bas instincs de casterman en achetant cette version pour les pigeons
              le problème c’est pas le fond mais la forme
              voilà, voilà

              Répondre à ce message

              • Répondu le 17 décembre 2013 à  12:49 :

                Bonjour

                Si il y a un petit intérêt ; je possède cet album et bilal et christin ont rajouté qq pages avec qq dessins en plus de la rajoute de l’édition des années 90 par rapport à l’édition originale de 83.

                Répondre à ce message