« Les Passagers du vent » dans Libération.

19 décembre 2009 2 commentaires

« Les Passagers du vent » dans Libération.Les lecteurs du quotidien dirigé par Laurent Joffrin auront la bonne surprise de découvrir ce matin la suite de la Petite fille Bois-Caïman.

C’est en effet aujourd’hui que débute dans les pages du quotidien la publication de la suite du retour des « Passagers.

À raison de quatre pages par jour pendant deux semaines, le quotidien présentera en exclusivité la suite de cette série culte.

On trouvera dans le supplément Le Mag du week-end du journal une belle présentation de la série par Max Armenet qui revient à la fois sur la genèse d’un des plus grands succès de la BD historique et sur « l’effet » produit par la série de François Bourgeon sur le monde de la BD francophone des années 1980 et 1990.

Le lecteur pourra ensuite savourer les premières planches de ce second tome déjà fort attendu…

PG

Libération de samedi 19 et dimanche 20 dans les kiosques.

Voir en ligne : Le site de Libération

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
2 Messages :
  • « Les Passagers du vent » dans Libération.
    19 décembre 2009 22:47, par Francois Pincemi

    Tout cela traduit le retour aux valeurs sûres qui se confirme au niveau de l’ensemble de l’édition française de BD. Si Libé publie Bourgeon, Télérama devrait présenter le nouveau Ric Hochet, et les Inrocks le futur Lucky Luke. Du traditionnel et basique, donc, mais bien plus lisible que bien des tentatives imparfaites d’avant-gardisme froid, intello-hermetico-nombriliste !

    Répondre à ce message

    • Répondu le 20 décembre 2009 à  13:53 :

      on sent ces derniers temps un recentrage des éditeurs vers la bd plus "traditionnelle", sans pour autant laisser de côté la bd underground. Et c’est largement mérité. Il n’y a jamais eu autant de très bons dessinateurs réalistes et semi-réalistes. Ils étaient jusque là largement laissés de côté par les médias et c’est très bien qu’il y ait un rééquilibrage du large panel qu’offre la bd.

      Répondre à ce message