Les Petits Riens de Lewis Trondheim T. 8 : Tout est à sa place dans ce chaos exponentiel-Delcourt

31 octobre 2018 0 commentaire

Le journal intime de Trondheim est désormais un rendez-vous régulier, au sein de la collection Shampooing qu’il dirige. Certes, le mot intime est un peu fort, tellement les réflexions de l’auteur s’habillent de pudeur. On y retrouve donc une vision du quotidien et du monde qui l’entoure à la fois moraliste, idéaliste et souvent critique. Évitant de trop commenter les péripéties du monde de la BD, Trondheim raconte les à-côtés des festivals, ses découvertes autour du monde. L’occasion d’ailleurs d’exposer ses nombreuses invitations et les séjours semi-touristiques qui les accompagnent.

Ce volume 8 offre un petit bonus, pour les 25 ans de ce journal qui ne dit pas son nom : cinq cartes postales grand format qui reprennent des dessins pleine page qu’on trouve dans l’album, pauses bienvenues au sein de saynètes très dialoguées, comme des instantanés de temps suspendu emprunts de sérénité douce-amère.

DT

Commander cet ouvrage sur Amazon ou à la FNAC

Les Petits Riens de Lewis Trondheim T. 8 : Tout est à sa place dans ce chaos exponentiel-Delcourt
© Lewis Trondheim/Delcourt 2018

A lire aussi :
- Les Petits Riens de Lewis Trondheim, T7 : un arbre en furie
- Deux ou trois mois d’éternité (les Petits Riens de Lewis Trondheim T.6)
- Lewis Trondheim et les petits riens de l’autobiographie
- Le Bonheur inquiet de Lewis Trondheim
- Les Petits Riens de Lewis Trondheim - T2 : Le Syndrome du prisonnier
- Les petits riens de Lewis Trondheim - T1 : la malédiction du parapluie

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?