Les Trésors retrouvés de René Goscinny – Institut René Goscinny / Glénat /Le Monde

24 décembre 2018 0 commentaire

«  On aurait tort de cantonner René Goscinny aux séries qui ont façonné sa gloire  » écrit Frédéric Potet, journaliste au Monde, dans son avant-propos à ce recueil de textes et de planches rares du célèbre scénariste. 70 documents au total.

Il a parfaitement raison. Dans ce volume, on découvre non seulement que le créateur du Petit Nicolas est d’abord un dessinateur, avec sa série Dick Dick’s, mais qu’il est aussi un chroniqueur et un éditorialiste de talent, à lire ses textes illustrés par Uderzo, Bretécher ou Cabu. On constate surtout, qu’avec le temps, il a su s’entourer des meilleurs dessinateurs de sa génération, parfois les plus surprenants comme Will, Greg, Jacques Faizant, Jean-Claude Mézières, Giraud,…

Les Trésors retrouvés de René Goscinny – Institut René Goscinny / Glénat /Le Monde
Dick Dick’s. Textes ET dessins de René Goscinny (1951)
© Institut René Goscinny

Le bijou de ce recueil concocté par l’Institut Goscinny, d’abord publié en kiosque par Le Monde, puis en album chez Glénat, est sans aucun doute cette page d’actualité écrite pour Pilote en 1969 : « Je ne suis pas raciste, mais… » Toute l’hypocrisie du « politiquement correct » y est déjà décrite avec finesse et humour. Cinquante ans plus tard, cet article a gardé son actualité. C’est à cela que l’on reconnaît un génie.

DP

Commander cet ouvrage chez Amazon ou FNAC

La version kiosque de l’ouvrage, publié en librairie par les éditions Glénat.

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?