Les Vieux Fourneaux à l’amende !

13 novembre 2020 0 commentaire

SCROGNEUGNEU. En ces temps confinés, il ne faut surtout pas sortir sans sa fameuse attestation de déplacement, véritable sésame pour le monde extérieur. Mais pourtant, en dépit des interminables cases à cocher permettant de justifier à peu près n’importe quel déplacement, il en manque une à l’appel : la lecture de bande dessinée.

C’est la dure leçon qu’a apprise un octogénaire qui, assis sur un banc, débutait tranquillement la lecture du 6e tome des Vieux Fourneaux - sortie le 6 novembre dernier - avant de rencontrer les forces de l’ordre, comme nous le rapporte dans ses colonnes le journal Sud-Ouest. Un véritable vieux fourneau qui désobéit aux règles en vigueur, voilà qui ne devrait pas déplaire à Wilfrid Lupano, l’auteur derrière le surprenant succès publié chez Dargaud.

Mais c’est là que l’histoire devient intéressante, puisque le scénariste, ayant eu vent de cette mésaventure dans le journal s’en est directement saisi sur Twitter ! On apprend même sur la page Facebook des Vieux Fourneaux que tout est mis en "œuvre pour retrouver cette personne et lui rembourser l’amende". Si amende il y a bel et bien eu, ce que l’article de Sud-Ouest ne précise pas...

Toujours sur Twitter, Lupano renchérit en déclarant "Si vous avez plus de 80 ans et que vous êtes verbalisé.e pour lecture des #VieuxFourneaux en extérieur, envoyez votre amende enrichie de la mention #ACAB et un selfie pris avec les policiers responsables aux @EditionsDargaud, qui vous dédommageront grassement." Un appel visiblement suivi de près par les dites éditions qui n’ont pas manqué de préciser que l’album dont le lecteur marri venait de débuter la lecture était bien le dernier paru...

Voilà en tout cas une drôle d’histoire à laquelle il ne manquerait plus que Gérald Darmanin s’émeuve que l’on puisse ainsi prendre en photo ses fonctionnaires de police en train de verbaliser à tour de bras. Profitons-en avant que cela ne devienne un délit, - qui sait, après la vidéo, la photo ?

Conclusion provisoire : la lecture de bande dessinée est toujours autorisée, mais à domicile seulement !

VS

Voir en ligne : Toute l’histoire sur Twitter !

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?