Les auteurs de BD contre l’ennui du confinement

18 mars 2020 0 commentaire

CORONAVIRUS. La mise en quarantaine imposée à la France dans le cadre de l’épidémie du Covid-19 apporte son lot de désagréments dont tout le monde souffre, avec en tête de liste la menace de l’ennui. La réponse apportée par les dessinateurs de bande dessinée à ce fléau insidieux : des jeux de dessins sur les réseaux.

On a ainsi pu voir proliférer sur les réseaux sociaux des illustrations de nombre d’artistes qui témoignent à leur manière de leur ressenti. Riad Sattouf ou Grégoire Solotareff se sont pliés à l’exercice, mais la démarche va parfois encore plus loin.

Les auteurs de BD contre l'ennui du confinement
© Riad Sattouf / Twitter.

Joann Sfar a donc incité les élèves de son atelier à poster régulièrement leur "journal de confinement" sur Instagram, quant à Pénélope Bagieux, elle a carrément appelé tous ses abonnés à créer un "cadavre exquis géant en dessin". Le canevas : un appartement vide, que chacun remplira avec ce qu’il souhaite, pour créer un immeuble de confinement idéal : la #Coronamaison.

Le template porposé par Pénélope Bagieux, imaginé par @acupoftim.

Lewis Trondheim s’est aussi prêté au jeu, en proposant à ses abonnés de deviner la dernière case de strips qu’il publiera chaque jour, en en postant leur propre version.

Des initiatives qui pourraient même éventuellement donner lieu à des projets plus concrets une fois l’orage passé, et qui nous rappellent que, même en 2020, on peut encore échapper à l’ennui en faisant autre chose que gober en continu le flux de Netflix ou de Disney +.

JBDP

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?