Les droits de l’homme et les migrations au cœur du Troisième prix « Africa et Méditerraneo »

21 août 2005 0 commentaire

Depuis trois éditions, le « Prix Africa et Méditerraneo », portant le nom de la revue idoine, honore « la meilleure bande dessinée inédite créée par des auteurs africains ». Les organisateurs entendent par « auteurs africains » ceux de « l’Afrique du Nord et de l’Afrique subsaharienne, ainsi que ceux résidant en Afrique ».

Le concours est subdivisé en trois sections : « la bande dessinée créative à sujet libre » ; « la bande dessinée sur les droits de l’homme » et « la bande dessinée sur les histoires de migration ».

La BD doit être réalisée dans une technique libre, en noir & blanc, dans le format de 30 x 50 cm et ne saurait dépasser les quatre planches. Chaque participant a le droit d’envoyer une œuvre pour chaque section. Il devra envoyer ses œuvres jusqu’au 15 novembre 2005 [1] à la revue italienne Africa e Mediterraneo.

Ce concours, patronné par la délégation italienne de l’Unesco, a un site où figurent tous les documents et le règlement en quatre langues : italien, français, anglais et portugais.

Pour s’inscrire, on peut écrire à l’adresse du concours :

Concorso "Africa e Mediterraneo"
Via Gamberi 4 /
40037 Sasso Marconi
Bologna
Italie

En remplissant un formulaire et en adressant ses coordonnées (date et lieu de naissance, adresse, téléphone, courriel) ainsi qu’un CV. Les infos sur le concours, le règlement et d’autres documents figurant en ligne sur les adresses www.africacomics.net ou www.africaemediterraneo.it.

Le jury qui désignera le vainqueur sera composé de spécialistes de la BD (notamment le dessinateur italien Vittorio Giardino), dont plusieurs auteurs africains ainsi que les rédacteurs de la revue « Africa et Mediterraneo ».

Le règlement stipule que les œuvres comportant des textes dans des langues africaines ou arabe doivent être accompagnées d’une traduction en anglais, en français ou en portugais.

Chaque gagnant recevra 600 euros et ses œuvres seront publiées dans un album de 32 à 48 pages recueillant le meilleur de chacune des trois sections. En outre, les vainqueurs sont invités en Europe à l’exposition des travaux envoyés dans le cadre de ce concours.

DP

[1ActuaBD recommande de conserver de très bonnes photocopies de ses originaux car les organisateurs réclament des dessins originaux qu’ils ne rendent que si on leur paie les frais de réexpédition… Pas très fun, ça, en revanche.

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?