Les éditions Flblb offrent trois BD numériques

4 octobre 2016 1 commentaire

Les éditions poitevines FLBLB ont mis en ligne ces derniers mois trois de leurs derniers ouvrages. Par l’intermédiaire du "Club Mediapart" (plateforme de blogs liée au site d’informations), FLBLB permet ainsi non seulement la lecture mais aussi le téléchargement - légal et gratuit ! - de bandes dessinées complètes.

En avril et mai 2016 ont été publiées les pages de la Petite histoire de la Révolution française de Grégory Jarry et Otto T. Initialement édité en novembre 2015, ce livre poursuit la série entamée avec la Petite histoire des colonies françaises et perpétuée avec la Petite histoire du Grand Texas, des mêmes auteurs. On y retrouve leur mélange d’érudition et d’humour ainsi qu’un rapport décalé entre le texte et le dessin. Il s’agit cette fois de mêler le récit de la Révolution de 1789 avec les images d’une révolution à venir. Cette lecture se divise en sept épisodes.

Les éditions Flblb offrent trois BD numériques
© Grégory Jarry / Otto T. / FLBLB 2015

En juin a été mise à l’honneur la réédition de Village Toxique, toujours de Grégory Jarry et Otto T. La première édition datait de 2010, mais une nouvelle mouture - dans un format à l’italienne - avait vu le jour en novembre 2015. Racontant la révolte de villageois des Deux-Sèvres contre l’enfouissement de déchets nucléaires sur le territoire de leur commune, cet ouvrage restera d’actualité tant qu’une solution à la fois pérenne et écologique n’aura pas été trouvée à ce problème crucial. Là encore, la lecture est rythmée en sept épisodes. Mise en scène avec beaucoup d’ironie, cette histoire n’en reste pas moins véridique : elle s’est déroulée entre 1987 et 1990.

© Grégory Jarry / Otto T. / FLBLB 2015

Enfin, le dernier opus de Nicole Augereau a été mis en ligne il y a quelques jours. Intitulé Quand viennent les bêtes sauvages, il raconte le destin de Manno Charlemagne, chanteur haïtien aux prises avec la dictature Duvalier. Exilé à deux reprises, maire de la capitale Port-au-Prince après la fin du régime Duvalier, Manno Charlemagne reste avant tout chanteur et musicien. C’est pourquoi les éditions FLBLB ont également mis en ligne sur leur site une liste musicale à écouter pendant ou après la lecture. Deux parties sont disponibles pour l’instant, sur les cinq prévues au final.

© Nicole Augereau / FLBLB 2016

Pourquoi une telle initiative de la part de FLBL ?

Nous avons voulu (...) publier [ces livres] intégralement et gratuitement sur Mediapart pour [les] rendre accessible à tous, sous [leur] forme numérique. Vous pouvez télécharger, partager, reproduire, imprimer (...). Rien ne vous empêche d’aller aussi acheter [les] livre[s] en librairie pour [les] offrir à votre frère, à votre mère ou à vos petits cousins !

FLBLB fait le pari que le numérique et la gratuité lui amèneront de nouveaux lecteurs. En attendant de pouvoir tirer un réel bilan de cette opération, l’éditeur a du moins l’occasion de mettre en lumière le travail d’une partie de ses auteurs et de faire connaître son catalogue. Et ce n’est pas les lecteurs qui s’en plaindront.

FH

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
1 Message :
  • Les éditions Flblb offrent trois BD numériques
    6 octobre 2016 13:13, par Frédéric HOJLO

    Pour compléter la brève ci-dessus, il est intéressant de souligner le genèse de ce projet. Celui-ci est parti du succès de Petite histoire de la Révolution et du fait que le livre a bien circulé bien, entrant en résonance avec les "Nuits Debout". D’où l’utilité de le mettre à disposition libre et large à ce moment là. Le partenariat ayant bien fonctionné, il a été reconduit.

    Répondre à ce message