Les nouveaux albums de Tintin débarquent en librairie

1er novembre 2011 2 commentaires

Les nouveaux albums de Tintin débarquent en librairie
Holà, malheureux, n’allez tout de même pas croire qu’il s’agit de bandes dessinées inédites mettant en scène le personnage d’Hergé ! Bien que les albums classiques du reporter à la houppe figurent à nouveau en bonne place chez les libraires, c’est bien le Tintin de Spielberg qui se décline ici à toutes les sauces !

L’embargo sur le contenu réel du film a fait qu’il a fallu attendre cette semaine pour découvrir comment ces déclinaisons avaient multiplié les accroches. Revue de détail.

- En format ‘bande dessinée’ (pour le ranger aux côtés des Oranges Bleues et de La Toison d’or), L’Album du film reprend ses images marquantes aux côtés d’un texte qui en résume l’intrigue et de ses répliques fétiches. On fait immédiatement le constat d’un choix d’images souvent fort sombres, bien adapté aux salles obscures mais qui auraient mérité un autre rendu pour cet album.

- Le roman du film, format poche en 250 pages, est une novélisation qui contient une dizaine de captures d’écrans illustrant le récit. J’ai même déjà vu quelques têtes blondes qui sortaient des cours en le lisant. Le cinéma sera-t-il vraiment la solution pour faire revenir Tintin dans les mains des jeunes lecteurs ? À voir...

- Deux ouvrages de plus petit format et richement illustrés reprennent des séquences fortes du film : Les Évadés du Karaboudjan s’appuie globalement sur la première partie du film, jusqu’à la fuite du trio ; tandis que Le Secret du capitaine Haddock se concentre sur le passage en mer, l’hydravion et la traversée du désert. On y apprend tout de même le fameux secret. Le premier livre est assurément plus riche et rythmé, bien qu’il faille à nouveau se coltiner des images sombres.

- Alerte au pickpocket,au format carré, est adressé à un public plus jeune encore : police de caractères plus grande, plus d’illustrations et vocabulaire simplifié. C’est pourtant celui qui est sans doute le plus réussi des trois car les scènes au grand jour permettent de saisir toute la réussite de l’adaptation de Spielberg.

- Enfin, le livre des Jeux, énigmes et autocollants porte bien son nom : à coups de stickers repositionnables, nos têtes blondes pourront décorer votre habitation aux couleurs de Tintin, voire même apprendre le morse grâce à lui. Qui aurait pu croire qu’on put encore faire apprendre cet ancien code de communication à l’heure d’un Internet omniprésent ?

Et pour ceux qui en voudraient encore, n’oubliez pas l’Art-book du film, ainsi que les figurines officielles de Moulinsart ! Avec près de trois millions de spectateurs en France et en Belgique depuis son lancement, nul ne doute que le film sera un des cartons de cette fin d’année. Pour ceux qui en redemanderaient, le choix est donc vaste et touche tous les âges et à des prix très abordables…

CLD

Commander :
- Tintin, l’album du film chez Amazon ou à la FNAC
- Tintin, le roman du film chez Amazon ou à la FNAC
- Les Evadés du Karaboudjan chez Amazon ou à la FNAC
- Le Secret du Capitaine Haddock chez Amazon ou à la FNAC
- Alerte au pickpocket chez Amazon ou à la FNAC
- Jeux, énigmes et autocollants chez Amazon ou à la FNAC

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
2 Messages :
  • Les nouveaux albums de Tintin débarquent en librairie
    2 novembre 2011 19:18, par Frencho-id

    Et vous en oubliez : Casterman propose Le secret et Le trésor en édition "grand format"... dont on ignore bien de quoi il s’agit au juste : simple agrandissement (quid des pixels ?), ou bien pages retraitées en fonction de ces nouvelles dimensions ?

    Répondre à ce message

  • Les nouveaux albums de Tintin débarquent en librairie
    14 novembre 2011 12:49, par Flocon

    Mais ils sont devenus fous les jeunes ou quoi ?
    J’ai lu le roman du film , une novélisation tirée du film tiré de l’album adapté en anglais et retraduit en français.
    Il n’y a donc personne qui se rappelle des albums originaux ?
    pourquoi racheter éternellement les mêmes vieilleries ?

    Répondre à ce message