Les premières images des films de Tintin

1er novembre 2010 27 commentaires

Pour rappel, Steven Spielbeg et Peter Jackson travaillent depuis plusieurs années sur l’adaptation des aventures de Tintin en trois films. De véritables acteurs vont donc assurer les mouvements des personnages afin de les restituer en trois dimensions à l’écran (motion capture).

Après bien des secrets de polichinelle (on se rappelle leur amusante prestation filmée et diffusée lors du Festival d’Angoulême 2009), les premières images nous parviennent enfin ! C’est le magazine Empire qui décroche cette exclusivité, tout en publiant également des interviews des réalisateurs et des acteurs.

Deux images, ce n’est pas grand-chose, mais cela permet de déjà se faire une meilleure idée de ce qui nous attend. Le rendu permet de donner toute l’expressivité des personnages. On espère que le mouvement suivra !

Les premières images des films de Tintin

The Adventures of Tintin : The Secret of the Unicorn
© DR

CLD

Lire l’article du Empire

PS : Merci à Peter07 !

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
27 Messages :
  • bof, pas terrible du tout, attendons les images qui bougent.

    Répondre à ce message

    • Répondu par ishimou le 2 novembre 2010 à  08:47 :

      On pouvait s’attendre à cette 3D comme on en déjà vu, sur la forme, rien de bien révolutionnaire.
      Dans l’image avec Haddock dans la cabine, on est d’emblée choqué par l’ambiance et les ombres, ce dernier élément inexistant dans l’oeuvre d’Hergé et qui fit son style.
      Allez hop ! du grand spectacle et vendre,vendre, vendre des produits.

      Répondre à ce message

      • Répondu par Michel Grant - Montréal le 2 novembre 2010 à  12:49 :

        Les ombres absentes de l’oeuvre d’Hergé ? On n’a pas lu les mêmes albums. C’est plutôt l’allure du capitaine qui me surprend. Mais j’attends de voir (et j’ai hâte !).

        Répondre à ce message

        • Répondu par Oncle Francois le 2 novembre 2010 à  22:29 :

          Il y a en effet de nombreuses ombres dans l’oeuvre de Hergé du début en noir et blanc, il semblerait en fait que ce soit la colorisation des albums qui ait entrainé leur moindre présence. Merci de l’avoir signalé.

          Répondre à ce message

  • Pas grand chose à voir. Donc, pas grand chose à dire. Juste une anecdote. Derrière Le capitaine, à gauche de son oreille, sur le mur : une pin-up de Gil Elvgren. Toile intitulée Anchors a Wow et datée de 1967...
    Donc, l’action n’est pas censée se situer avant...

    Répondre à ce message

    • Répondu par jerome le 2 novembre 2010 à  19:40 :

      Spielberg et Jackson ont pourtant déclaré que ça se déroulerait dans la "timeless europe", et j’avais cru comprendre qu’ils situeraient l’action dans des années 30 indéterminées.
      L’image de Haddock prend tout son relief quand on la voit en plus grand format : on voit vraiment le regard du personnage, c’est assez saisissant.

      Répondre à ce message

    • Répondu par ishimou le 2 novembre 2010 à  22:33 :

      cette petite pin up n’est pas dérangeante, Spielberg est un collectionneur d’Elvgreen, on s’amusera à chercher les divers hommages dans le film.
      à partir du moment ou Spielberg ne fait pas boire du coca à Tintin, ou Haddock lâcher un pet ou faire un rôt comme il y en dans tous les films de pixars et consorts, moi je dis ok.

      Répondre à ce message

      • Répondu par Joël le 3 novembre 2010 à  10:07 :

        les rots et les pets, c’est chez Dreamworks, pas Pixar. J’ai revu Ratatouille, Toy story, up, il n’y a pas de cet humour potache.

        Répondre à ce message

        • Répondu le 3 novembre 2010 à  16:03 :

          Monstres & Cie c’est Pixar et il y a des rots.

          Répondre à ce message

  • Les premières images des films de Tintin
    2 novembre 2010 20:15, par Maxime C.

    Curieux, les deux images présentées ici ne sont pas tirées du cycle de la "Licorne" mais du "Crabe aux pinces d’or". Mis à part ça, je suis impressionné par la fidélité de ces deux images aux cases de Hergé. D’habitude, Hollywood prend davantage de liberté avec l’oeuvre d’origine. Prometteur, donc...

    Répondre à ce message

  • Personnellement, dans ces images, celui qui me déçoit le plus, c’est Milou.

    Répondre à ce message

    • Répondu par ishimou le 2 novembre 2010 à  22:23 :

      En regardant un peu plus attentivement les images, je pense aussi au travail de Nat Neujeau qui avait sculpté les figurines tintin des années 60, dites "pouet pouet".
      Le Haddock c’est vraiment ça.
      j’ai toujours trouvé que Neujean avait produit un travail remarquable, en respectant le graphisme d’Hergé, en transposant une anatomie un peu plus réaliste que dans les dessins, un subtile mélange qui donne à ces objets un esthétisme assez remarquable.

      Répondre à ce message

  • Les premières images des films de Tintin
    3 novembre 2010 11:50, par Flocon

    QUE C EST MOCHE !
    Bon , si je comprends bien on va avoir droit à une énième resucée de cette vieillerie archiconnue de trésor de Rackam le Rouge et rien d’original avec des simulations informatiques des images un milliard de fois revues extraites des albums dans une ambiance années trente.
    Et il y a vraiment des gens qui vont s’intéresser à ça ?
    Quelques malades d’Alzeimer certainement....

    Répondre à ce message

    • Répondu par Michel Grant - Montréal le 3 novembre 2010 à  13:03 :

      Le plus triste, c’est le don d’émerveillement que certains semblent perdre avec ladite maladie d’Alzheimer.

      Répondre à ce message

    • Répondu par Michel Grant - Montréal le 3 novembre 2010 à  13:35 :

      Le plus triste, c’est le don d’émerveillement que certains semblent perdre avec ladite maladie d’Alzheimer.

      Répondre à ce message

      • Répondu par ishimou le 3 novembre 2010 à  16:25 :

        après Avatar, les américains vont se passionner pour un freluquet avec une houppe et un vieux barbu grincheux, vous allez voir ça va cartonner, des millions d’américains vont déferler sur Louvain la Neuve pour venir voir les crobards de Rémy and the studio, ça relancera l’activité économique, et la Belgique sera enfin sauvée. God bless Rodwell.

        Répondre à ce message

    • Répondu le 3 novembre 2010 à  15:19 :

      Votre Alzeimer vous fait oublier que les américains ne connaissent pas Tintin...

      Répondre à ce message

      • Répondu par Morback le 4 novembre 2010 à  11:28 :

        Apparemment certains oublient l’expression ’Divertissement familial’.
        Si certains pensaient que ce film serait un film d’adultes avec un éclairage sur la vie sexuele de Tintin, ils se trompent ;-)
        Avouez : Cela changera les gamins des films d’extraterrestres, de jouets ou autre ogre vert et cela leur fera sans doute re-découvrir ces merveilleux albums (qu’ils délaissent généralement au profit des mangas).

        Répondre à ce message

        • Répondu par Laurent le 4 novembre 2010 à  18:53 :

          L’avantage des mangas, c’est qu’il en sort régulièrement des nouveaux, alors que les albums de Tintin, on ne peut pas les lire en boucle à longueur de journées.

          Répondre à ce message

  • Chers commentateurs. Vous êtes quand même très forts. Vous voyez 3 images avec Tintin le visage dans l’ombre ou de dos et vous faites déjà tout un tas de remarques pour dire que ça va être moche ou comme ceci ou comme cela. Et puis, à vous lire pour la plupart, à se demander pourquoi on ne vous a pas confié la réalisation de cette adaptation. Préférer Spielberg et Jackson, quelle faute de goût. Même Pixar, à vos yeux, n’est que vulgarité. Mais quels prétentieux ! Pour la plupart, vous ne savez ni écrire des histoires, ni dessiner avec un crayon ou un ordinateur, ni réaliser, ni jouer la comédie. Vous savez juste critiquer. Facile de critiquer, n’importe qui peu le faire. Il suffit de savoir à peine écrire et d’être frustré et de tout.
    Personnellement, j’espère que ce film sera réussi et qu’il donnera envie aux jeunes générations de lire les albums d’Hergé. Il est toujours préférable que les choses marchent. Un film de Tintin, c’est aussi l’occasion de faire parler un peu plus de bandes dessinées à la TV et à la radio...

    Répondre à ce message

    • Répondu le 5 novembre 2010 à  13:31 :

      Le coup du "Vous ne savez ni écrire des histoires ni dessiner avec un crayon donc vous ne pouvez pas critiquer" est un vieux classique, mais je pensais qu’il était un peu éventé. Il faut croire que non. Savons nous cependant regarder et réfléchir ? Apparement, pas tous...

      Répondre à ce message

      • Répondu le 6 novembre 2010 à  07:18 :

        En écrivant et dessinant, on regarde et réfléchit plus loin. Ça vous convient, c’est moins classique et éventé ?

        Répondre à ce message

        • Répondu le 6 novembre 2010 à  20:35 :

          Bof. Il m’arrive de dessiner et d’écrire, mais je n’empêche pas ceux qui ne le font pas d’exprimer des critiques, et je ne suis pas sur de forcément réflechir plus loin qu’eux.

          Mais bref, le sujet n’est pas là : voici ici d’autres images. Tentons une critique : le style de tout ceci me semble incroyablement pompier, très chargé (décors, ambiances), trés surligné (cadrages, atmosphères) et à mille lieux de tout esprit hergéen. Avec plus un je ne sais quoi de maladroit que j’ai un peu de mal à cerner (dans les atitudes, les proportions, le rendu ?)

          Mais qui suis-je pour oser dire ceci ?

          Répondre à ce message

          • Répondu par totocarolo le 7 novembre 2010 à  07:40 :

            Peu importe le style et la critique de ce dernier. Vous critiquez ici des images et non une histoire ou un rythme d’histoire. Spielberg et Jackson ont pris leurs responsabilités en choisissant un style semi-réaliste. Avec des critiques comme ça, la guerre des étoiles n’aurait été qu’une vulgaire série B avant sa sortie. Attendez que tout cela bouge un peu et là, oui peut-être, vous pourrez faire une critique en bonne et due forme.

            Répondre à ce message

          • Répondu le 7 novembre 2010 à  11:20 :

            Et moi donc...
            Ces images sont faites pour être animées. Les isoler ne nous informe pas sur grand chose. Peut être qu’elles fonctionneront très bien en mouvement avec du son... Pour l’instant, moi aussi je trouve ça pompier. Mais je ne peux que préjuger puisque je n’ai pas assez d’informations pour juger. Il faut avoir l’ensemble pour se faire une analyse intéressante.
            Il y a une différence entre exprimer une critique et exprimer une opinion. Une opinion, tout le monde peut le faire. Une critique, c’est du travail.

            Répondre à ce message

            • Répondu le 7 novembre 2010 à  15:18 :

              Ces premières images nous informent au moins sur des choix esthétiques, qu’elles soient animées ou non. Et on peut il me semble penser que ce prémisse est décevant, voire inquiétant pour la suite. Oui, il s’agit de la critique d’un aspect graphique qui je pense à beaucoup importance dans l’adaptation d’une oeuvre dessinée. Surtout, et quoiqu’on pense de la bande dessinée d’origine, quand il s’agit de Tintin qui est tout de même une oeuvre fondatrice d’une esthétique.

              À moins, puisqu’il s’agit de Spielberg et Jackson, que nous ne puissions même pas même pas exprimer de doute ? Je rappelle que Spielberg compte dans sa filmographie quelques films justement pompiers et à l’esthétique, la narration et la cinématographie très critiquable (AI, pour n’en citer qu’un) et que les films de Peter Jackson ne le rangent pas dans la catégorie des réalisateurs minimalistes, économes en actes, et champions de la finesse narrative...

              Répondre à ce message

              • Répondu le 7 novembre 2010 à  18:34 :

                Révisez vos classiques. La série des Indiana Jones lorgnaient du cpoté de Tintin. C’était bourré de références et surtout sur la manière de découper un récit. Et n’oubliez pas qu’une image de film couvre plus d’espace qu’une vignette BD. Donc, ce qui peut paraître suffisant sur une vignette peut paraître extrêmement vide sur un grand écran.
                Il est question d’une adaptation.
                Encore une fois, avant de juger, attendons de voir ce que tout cela donnera avec du mouvement, du son du montage et de l’espace...

                Répondre à ce message