Lewis Trondheim parle de Panique en Atlantique

2 mars 2010 4 commentaires

Lewis Trondheim parle de Panique en AtlantiqueLa chose est suffisamment rare pour être signalée : Lewis Trondheim répond à une interview !
En effet, à l’occasion de la prépublication de Panique en Atlantique, une aventure de Spirou qu’il a écrite pour Fabrice Parme, Lewis se prête au jeu de l’interview qu’a l’habitude de réaliser Hugues Dayez en page 3 de l’hebdomadaire des éditions Dupuis. On se souvient qu’en 2002, Lewis Trondheim n’avait pas souhaité intégrer la liste des auteurs interrogés par le même Dayez pour son livre La Nouvelle Bande Dessinée. Panique en Atlantique est actuellement en prépublication dans Spirou, l’album paraîtra le 16 avril.

MDS

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
4 Messages :
  • Lewis Trondheim parle de Panique en Atlantique
    4 mars 2010 21:02, par marcel

    ça n’est pas le meilleur Fabrice Parme, je l’avais à peine reconnu en ouvrant le magazine.
    Dupuis n’a jamais eu beaucoup d’allure avec les artistes, qu’est ce qu’il va faire dans cette galère ?

    Répondre à ce message

    • Répondu par Oncle Francois le 5 mars 2010 à  19:25 :

      Ce n’est peut-être pas le meilleur Fabrice Parme, mais c’est sans doute celui qui va lui permettre de se payer des vacances, et peut-être une nouvelle voiture, voire une nouvelle salle de bains ! Cette histoire démarre bien ! Déjà deux chapitres publiés dans Spirooouuuuu !! Excellent Champignac, très bon Fantasio, un Spirou un peu déconcertant en gros plan, je vous l’accorde ! En tout cas, le scénario de Lewis est plein de respect, de verve et d’humour ! Et quelle idée formidable de remettre le plan social (Spirou voyage en groom sur un beau bateau, parce qu’il y travaille comme groom, et oui !) au premier plan de cette aventure !!

      Répondre à ce message

      • Répondu par marcel le 6 mars 2010 à  11:01 :

        J’aurais au contraire exploité le graphisme fifties de Fabrice Parme dans une histoire plus "déconnectée", lui laissant la possibilité de développer son côté "design characters". En lieu et place, des clichés, du déjà vu, et un Lewis qui donne dans le respectueux. Pardon les arbres.

        Répondre à ce message

        • Répondu le 7 mars 2010 à  10:03 :

          La collection "Le Spirou de..." n’est certainement pas l’endroit pour Fabrice Parme pour se lancer dans des expérimentations formelles "déconnectées". Il a assez de projets, d’éditeurs et de producteurs pour développer son côté "design characters" et ses autres facettes ailleurs.
          Là, il revisite ses classiques et s’amuse à renouveler et dépoussiérer certaines formes (graphiques et mise en scène). C’est le Fabrice Parme "tous publics", celui de la "Famille Pirate". Pas le Fabrice Parme avant-gardiste d’OVNI.

          Répondre à ce message