Mandrake, bataille entre usurpateurs

17 février 2004 1 commentaire Actualité

On l’apprend par le Monde Informatique, le Tribunal de Grande Instance de Paris vient de donner raison à King Features Syndicate du groupe Hearst, détenteur des droits de Mandrake the Magician. Elle a condamné la société française MandrakeSoft, qui édite et commercialise une distribution de Linux baptisée Mandrake à abandonner ses noms et logos. En outre, Mandrakesoft devrait verser 70.000 euros à King Features Syndicate. MandrakeSoft a néanmoins fait appel de la décision.

Mandrake, bataille entre usurpateurs
L’authentique !
Photo DR

Pourtant, on se demande qui devrait avoir les droits sur ce nom. Car Mandrake a bien été créé graphiquement en 1934 par Lee Falk et Phil Davis pour le compte du KFS. Cependant, ils s’inspiraient d’un authentique prestidigitateur canadien du nom de Leon Mandrake. Né en 1911, celui-ci jouissait d’une certaine popularité en Amérique du Nord depuis la fin des années 20. L’information a-t-elle été versée au dossier des avocats de MandrakeSoft ?

LM

Voir en ligne : Un site consacré à Leon Mandrake

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
1 Message :
  • > Mandrake, bataille entre usurpateurs
    23 février 2004 22:59, par Xavier Mouton-Dubosc

    La société Mandrake Linux fait d’autant plus appel qu’elle estime que la bagarre entre King Feature et Hearst peut durer longtemps.

    Néanmoins, le clin d’oeil est évident pour ceux qui l’utilisent depuis longtemps (j’en suis, et avec plaisir) quand ils se souviendront que l’outil de configuration s’appelait Lothar... Si Tux le Pingouin a perdu son chapeau, l’étoile est toujours l’emblème de l’entreprise.

    Cet épisode pour cette société française qui sort juste d’un redressement judiciaire n’arrive pas à un moment très heureux. Mais cette distribution linux , qualifiée de très simple par la presse spécialisée a quelque chose de magique qui peut forcément l’aider.

    Pour les curieux, testez-là, c’est gratuit !

    Répondre à ce message

    • Répondu par LO le 24 février 2004 à  11:37 :

      Oui mais justement, il y avait un athlète au 19ème siècle qui s’appelait Lothar Topom ! Il fut sacré 18 fois champion du monde de lancer de pralines à mains nues. Praline, du latin pralinus qui devint Linux en jargon toulousaing.
      Ceci explique peut-être cela... :-)

      Répondre à ce message