Mort accidentelle du caricaturiste suédois Lars Vilks, l’un des dessinateurs des caricatures danoises de Mahomet

5 octobre 2021 Actualité Commenter
✏️ Lars Vilks Suède 🛒 Acheter

TRAGIQUE ACCIDENT. Lars Vilks, caricaturiste suédois qui avait représenté Mahomet avec un corps de chien en 2007, vient de trouver la mort à la suite d’un accident de la route, qui a aussi emporté deux policiers chargés de sa protection. Bien que la thèse de l’acte prémédité ait été écartée, le dessinateur était depuis longtemps la cible de menaces islamistes.

Il a trouvé la mort dans un accident de la route ce dimanche 3 octobre. Lars Vilks, 75 ans, est décédé lorsque la voiture de police banalisée qui le conduisait a percuté un camion sur l’autoroute suédoise. Il vivait de façon quasi ininterrompue sous protection policière depuis la fameuse controverse des dessins de Mahomet en 2007.

2007, une année qui va en effet marquer un tournant définitif dans la vie de Lars Vilks. Ce dernier représente le prophète de l’Islam sous la forme d’un « chien de carrefour », ces petites installations artistiques placées par des anonymes sur des carrefours giratoires en Suède. Relayé par le quotidien Nerikes Allehanda, dans le cadre d’un éditorial sur l’auto-censure et la liberté religieuse, le dessin qui a pourtant été refusé dans plusieurs expositions fait le tour de la presse. Le caricaturiste explique : « Je ne suis pas un raciste fanatique, je n’ai pas de position politique. Je suis un artiste qui cherche les limites, qui veut trouver ce que l’on peut faire ou non, et là où il peut y avoir un débat ».

Mort accidentelle du caricaturiste suédois Lars Vilks, l'un des dessinateurs des caricatures danoises de Mahomet

Le monde musulman réagit très fortement : dans plusieurs pays, dont l’Iran, le Pakistan, l’Afghanistan ou l’Egypte, des protestations et appels à des mesures de rétorsion contre Vilks et la Suède deviennent légions. Des appels à tuer Vilks, à boycotter ou commettre des attentats contre des personnalités et entreprises suédoises ont lieu régulièrement. Entre 2010 et 2015, certains attentats parviennent à être déjoués sur le sol suédois, quand d’autres ont lieux. Un cercle de violence qui atteint son paroxysme en février 2015 : lors d’une conférence publique en hommage à Charlie Hebdo, survenu un mois plus tôt, un assaillant ouvre le feu sur Vilks et les autres invités, avant de s’en prendre à une synagogue quelques heures plus tard. Un attentat qui fera deux morts et cinq blessés.

Nous vous invitons également à lire l’affaire très proche de Kurt Westergaard et nos différents dossiers sur la question, afin de bien comprendre toute l’ampleur des événements.

AD

En médaillon : © OlofE, CC BY 3.0, via Wikimedia Commons

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.


🛒 Acheter

Code EAN :

A lire aussi sur ActuaBD :