Officiel : Matt Groening, Robert Crumb et Stan Lee sont des génies

31 octobre 2007 14 commentaires

Ils figurent dans une liste des 100 plus grands génies vivants produite par Synetics.

« Chacun sait que Steven Hawking est un génie, explique Nigel Clarke, associé de Synetics UK et Europe, une société de consultants qui a mis au point une grille de paramètres pour définir le concept de génie, mais l’est-il plus ou moins que Zinedine Zidane ? Est-ce que Zinedine Zidane est un génie après tout ? Qui est un génie ? »

Les critères des génies ont donc été valorisés : la capacité de révolutionner leur discipline, leur notoriété, leur puissance intellectuelle, leur volonté et leur capacité de réalisation, leur importance culturelle sont autant de paramètres qui permettent de dégager un « genius factor » (un facteur de génie).

Tout cela a l’air bidon au dernier degré et ressemble plus qu’autre chose à un test psychologique destiné à embrigader le naïf dans une quelconque secte. Mais le fait que trois auteurs de BD se retrouvent dans la liste des 100 premiers génies vivants dans le monde nous ravit évidemment (c’est sans doute le but).

Ainsi, Matt Groening, le créateur des Simpsons figure-t-il à la 4ème place, juste devant le Prix Nobel Nelson Mandela, la figure majeure de la bande dessinée Underground américaine Robert Crumb figure à la 20ème place devant le magnat de la presse Rupert Murdoch, le champion des échecs Garry Kasparov, le Dalaï Lama et le réalisateur Steven Spielberg, et Stan Lee à la 72ème place devant la romancière JK Rowling (Harry Potter) et le cinéaste Quentin Tarantino.

Qu’ils soient tous anglo-saxons ne nous surprend pas, finalement.

L’enquête de Synetics (PDF en anglais)

DP

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
14 Messages :