Paramount laisse tomber Watchmen

8 juin 2005 7 commentaires

Après 2 mois de spéculations, le studio Paramount a décidé d’abandonner l’adaptation au cinéma de la bande dessinée Watchmen d’Alan Moore et Dave Gibbons.
Nous avions déjà évoqué cette éventualité le mois dernier. Le magazine Variety s’est fait l’écho de cette décision qui n’est pas vraiment une surprise. La direction du studio a été renouvelée, et le budget estimé à 100 millions de dollars a sûrement fait changer d’avis le nouveau patron, qui n’a pas peut-être pas non plus été rassuré par la fin de l’histoire mettant en scène la destruction partielle de New-York et la mort de plusieurs millions de personnes.
Le projet n’est pas tout à fait mort pour autant, puisque les producteurs sont libres de le proposer à d’autres studios - le projet en serait alors à son troisième studio, Universal l’ayant accueilli à ses débuts.

LB & FP

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
7 Messages :
  • > Paramount laisse tomber Watchmen
    8 juin 2005 18:16, par Jérôme

    Super classe de griller la fin pour ceux qui ont pas lu le bouquin...

    Répondre à ce message

    • Répondu par François Peneaud le 8 juin 2005 à  18:57 :

      Si vous appelez ça "griller la fin", c’est que vous n’avez pas lu le livre.

      Nous n’avons pas plus grillé la fin que si quelqu’un disait que 2001 se termine par la transformation du personnage principal.

      Zut, j’ai encore grillé une fin.

      Répondre à ce message

      • Répondu par Jérôme le 9 juin 2005 à  07:30 :

        Même s’il y a encore une "surprise finale" c’est quand même griller quelque chose que de révéler ces détails... Ce que vous divulguez n’est pas dit dès les premières pages du bouquin que je sache.

        Répondre à ce message

        • Répondu par Laurent Mélikian le 11 juin 2005 à  15:34 :

          Watchmen est devenu un classique. Au contraire d’une nouveauté, il semble normal de pouvoir évoquer librement son dénouement, surtout sur un site d’initiés comme Actuabd.

          De plus, je ne pense pas que ce petit indice (légitime pour expliquer une des difficulté d’adaptation de l’oeuvre) puisse supprimer le plaisir de lectures des centaines de pages de l’album.

          Ah oui, aussi ! C’est encore plus classe de persiffler anonymement.

          Répondre à ce message

          • Répondu par François Peneaud le 11 juin 2005 à  16:37 :

            Vous lisez dans mes pensées.

            Répondre à ce message

          • Répondu par Jérôme Anfré le 13 juin 2005 à  10:31 :

            Désolé si je vous ai blessé... Ce n’était pas mon intention. Il me semblait juste possible de dire que le livre avait un ton particulièrement sombre sans évoquer ce qui se passe dans son dernier chapitre.

            Répondre à ce message

            • Répondu par François Peneaud le 13 juin 2005 à  15:12 :

              Pas de problème.

              Nous aurions pu faire ce que vous suggérez, mais il me semblait qu’il fallait être précis.

              Il y a effectivement toujours un équilibre à trouver entre explication et divulgation.

              Répondre à ce message