Patrick Pinchart (Sandawe) survit à une lourde chute

25 janvier 2010 3 commentaires
Patrick Pinchart (Sandawe) survit à une lourde chute
Patrick Pinchart en 2007
Photo : Nicolas Anspach

L’information est à présent officielle. Les éditions Sandawe viennent de publier un communiqué sur leur site internet : Patrick Pinchart, le fondateur d’Actuabd.com (1996) et de la maison d’édition basée sur le Crowdfunding Sandawe qu’il venait de créer avec Lionel Frankfort, a fait une chute de 18 mètres (l’équivalent de cinq à six étages !) lors d’un accident d’escalade ce lundi 18 janvier dernier. Alors même que nous publiions son interview en compagnie de Lionel Frankfort.

S’il souffre de quelques fractures, aucune fonction vitale n’a néanmoins été touchée. Il est résolument optimiste et est impatient d’utiliser à nouveau son ordinateur pour piloter le site Internet de Sandawe et accompagner de son lit d’hôpital les projets de ses auteurs.

Patrick Pinchart a travaillé de 1987 à 2009 aux éditions Dupuis où il fut éditeur et par deux fois rédacteur en chef de Spirou. Il a quitté la maison de Marcinelle en 2009 pour fonder son propre label, Sandawe, basé sur le principe novateur du financement des projets éditoriaux par les internautes.

Pionnier de l’Internet, il avait créé le site d’information ActuaBD.com il y a 14 ans. Il avait abandonné toute activité éditoriale sur ce site lors du rachat de Dupuis par Média-Participations en 2004 et en avait confié la gestion à Didier Pasamonik, Nicolas Anspach, Laurent Boileau et, récemment Charles-Louis Detournay.

La rédaction d’ActuaBD lui souhaite bien entendu un bon rétablissement.

NA

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
3 Messages :
  • Entre la période post-Charles Dupuis et pré-Média-Participations, J’ai côtoyé Patrick Pinchart pendant plus de 20 ans aux éditions Dupuis.
    Il y était alors l’un des seuls qui savait vraiment ce qu’est la notion de BD "tout publics" ; et lorsque internet est apparu il en avait déjà saisi tout le potentiel alors que les "dirigeants" d’alors se demandaient ce qu’ils allaient pouvoir faire de ce "gadget"... Je souhaite à Patrick un prompt rétablissement et ne doute pas qu’il retrouvera bientôt les sommets, dans tous les sens du terme.

    Répondre à ce message

  • Houla j’ai mal pour lui ! Beaucoup de chance qu’il n’est rien de plus grave, j’ai un ami reporter-photographe qui, depuis un accident d’escalade, est en chaise roulante (de laquelle il continue son travail de photographe sur le terrain).

    Je souhaite à Patrick du courage et un prompt rétablissement.

    Répondre à ce message

    • Répondu par ActuaBD le 26 janvier 2010 à  06:22 :

      Rassurez-vous, dans le cas de Patrick Pinchart, ni la colonne vertébrale, ni la tête n’ont été touché. … ce qui est miraculeux !

      Répondre à ce message