Pénélope Bagieu dans Bref

4 octobre 2011 11 commentaires

A moins de vivre sur la planète Mars, vous avez forcément déjà goûté à la nouvelle micro série de Canal + : Bref. Avec son argument ravageur ("Dans la vie, au début on naît, à la fin on meurt. Entre les deux il se passe des trucs, bref c’est l’histoire d’un mec entre les deux…"), la capsule créée par Kyan Khojandi est le phénomène de la rentrée télévisée. Les spectateurs attentifs auront remarqué la présence en guest star de Pénélope Bagieu dans l’épisode d’hier soir. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que l’auteure de Cadavre Exquis ne manque pas d’auto-dérision.

MDS

Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
11 Messages :
  • Pénélope Bagieu dans Bref
    4 octobre 2011 13:57

    Vous devriez préciser que la série est co-écrite par Navo, l’auteur de la bande pas dessinée.

    Répondre à ce message

    • Répondu par Xavier Mouton-Dubosc le 4 octobre 2011 à  14:46 :

      Ou encore, qu’on a déjà vu dans cette série des références à Boulet ou à Chicou Chicou

      Ou encore, que cet épisode est un poil NSFW.

      Répondre à ce message

    • Répondu par Gill le 4 octobre 2011 à  14:55 :

      Hé ! Mais c’est qu’elle joue bien, en fait ! Ce n’est pas juste de la figuration, mais un vrai rôle.

      Cela méritait d’être signalé, en effet (les moins physionomistes n’auraient pas forcément reconnu la renarde, dans cette fêtarde trio-phile).

      Répondre à ce message

  • Pénélope Bagieu dans Bref
    4 octobre 2011 14:13

    Bref, je vie sur Mars...

    Répondre à ce message

    • Répondu par P. le 4 octobre 2011 à  15:35 :

      En fait, sur mars, on est nombreux, mais ceux qui n’y sont pas croient toujours qu’il n’y a personne...

      Répondre à ce message

  • Pénélope Bagieu dans Bref
    5 octobre 2011 12:26, par Bakounine

    Bagieu, Sfar, Satrapi font le même métier : acteur. La BD comme tribune pour montrer leur bobine à la TV, parler à la radio, verser dans l’autobio, le culte de la personnalité... Et puis, il y a ceux qui dans la BD font des livres, y passent plus de temps, se cachent derrière leurs dessins et leurs histoires. Ne se servent pas de ce médium comme tribune mais comme moyen d’introspection. Ils font un autre métier : auteur.

    Répondre à ce message

    • Répondu le 5 octobre 2011 à  23:00 :

      Mais quelle mauvaise foi, si Sfar et Satrapi ne sont pas des auteurs de bd, alors personne ne l’est.

      Répondre à ce message

  • Pénélope Bagieu dans Bref
    5 octobre 2011 18:14, par Love

    C’est moi ou c’est nul ce truc ?
    Un humour bobo qui arrive très en retard après les Robin des bois. De la resucée, quoi.
    La petite bourgeoisie.

    Répondre à ce message

    • Répondu le 5 octobre 2011 à  22:11 :

      C’est moi ou c’est nul ce truc ?

      C’est vous, car c’est très drôle ce truc, peut-être trop fin pour vous.

      Répondre à ce message

      • Répondu par Narwaal le 6 octobre 2011 à  09:01 :

        Et surtout, c’est quoi le rapport avec les Robins des Bois ?
        Les 2 ne sont tout simplement pas comparables !

        Répondre à ce message

      • Répondu par Love le 6 octobre 2011 à  09:37 :

        Fin ? Euh, non je ne dirais pas "fin"...

        Répondre à ce message