Philippe Val est-il sarkozyste ? Cabu répond.

3 août 2009 12 commentaires

À l’occasion de la parution au Cherche-Midi de son dernier ouvrage, Démobilisation générale, Cabu se confie à Florence Belkacem dans VSD.

Cabu se dit attristé du départ pour France Inter de Philippe Val, l’ancien directeur de publication de Charlie Hebdo, soulignant ses qualités : Il est « intelligent, cultivé et doté de beaucoup d’humour ». Il ne s’attendait pas à tant de haine de la part de la gauche : « On l’a traité de tout : de petit dictateur, de raté, de sarkozyste… »

Évidemment, la journaliste ne manque pas de poser la question qui fâche : « Est-il sarkozyste ? » Cabu répond simplement : « Reprenez ses articles parus dans « Charlie Hebdo » et vous verrez que ce n’est pas « Le Figaro Magazine »

Quand on l’interroge sur les relations de Val avec Carla Bruni, Cabu reconnaît qu’ils se connaissent et qu’ils se tutoient : « Philippe Val n’est pas seulement journaliste mais […] il écrit aussi des chansons, joue du piano et chante. Il y a trois ans, il a même fait une tournée dans toute la France…  »

Quant au caractère « proche » de Val et Carla Bruni-Sarkozy, il le récuse : « De là à dire que c’est un intime de Carla Bruni ou qu’il a collaboré à son album, c’est du délire !  »

DP

En médaillon : Cabu par Didier Pasamonik (L’Agence BD)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
12 Messages :
  • Carla Bruni est-elle sarkozyste ?

    Répondre à ce message

    • Répondu le 3 août 2009 à  20:46 :

      J’adore cette nouvelle injure : sarkozyste, comme s’il s’agissait de la peste et du choléra réunis. A côté de ça, Lepen et le facteur stalinien font bien pâle figure...

      Répondre à ce message

      • Répondu le 4 août 2009 à  03:03 :

        J’adore cette nouvelle injure : facteur, comme s’il s’agissait d’un malaise vagal et de la grippe A réunis.

        Répondre à ce message

      • Répondu par fred Boot le 4 août 2009 à  07:33 :

        Confondre un trotskiste avec un stalinien, c’est comme confondre un sarkoziste avec un carlabruniste.

        Répondre à ce message

        • Répondu le 4 août 2009 à  13:52 :

          Il y en a un des deux qui va se faire poignarder au Mexique ?

          Répondre à ce message

      • Répondu le 5 août 2009 à  09:49 :

        Ou avez-vous vu une injure ? Philippe Val dirigeait un hebdo (qui fut un temps) d’extrême gauche, il est donc logique de croire qu’il s’agit de sa famille d’idées - et non pas celle du président.

        Répondre à ce message

        • Répondu le 8 août 2009 à  14:56 :

          Non non non, Val a repris le titre d’un journal de gauche et anar dans les années 70 pour le tirer largement à droite dans les années 2000, sa famille de pensée a toujours été la droite petit bourgeois, l’esprit chansonnier étriqué.

          Répondre à ce message

    • Répondu par Alexis le 3 août 2009 à  22:00 :

      Sarközy est-il sarközyste ?

      Répondre à ce message

      • Répondu par jocko le 4 août 2009 à  01:06 :

        Oui. Et beaucoup trop à mon goût !

        Répondre à ce message

      • Répondu par Alain Pacadis le 4 août 2009 à  03:04 :

        Sarközy est-il Növö ?

        Répondre à ce message

        • Répondu par marcel le 4 août 2009 à  11:20 :

          Sarkozy c’est l’inventeur du cardiaquement correct.

          Répondre à ce message

          • Répondu le 5 août 2009 à  12:14 :

            On y voit déjà plus clair ; reste à définir le Sarkozysme. Quels sont les fondamentaux de ce courant de pensée majeur au 21ème siècle ?

            Répondre à ce message