"Pills", le nouveau trip d’Ozanam chez KSTЯ

29 octobre 2010 0 commentaire Albums
🛒 Acheter

Antoine Ozanam est l-une des chevilles ouvrières du label KSTЯ, scénariste prolifique dans son genre. Il est capable du meilleur, tel Le Roi banal, comme du ... moins meilleur ! Mais il faut avouer que son inventivité, qui peut être un avantage comme un inconvénient, est sa marque de fabrique.

Pour son dernier né, il retrouve son compère Singelin avec qui il avait signé King David. À la différence du monde ultra-violent qui était le théâtre de dernier titre, Pills nous présente une société contemporaine ayant interdit le tabac et plutôt banni l’alcool pour libéraliser tout un panel de drogues.

Rien à fumer, que des pilules à avaler et qui produisent des effets plutôt étranges : la première permet de respirer sous l’eau, la seconde vous rend immatériel, la troisième vous permet de voyager astralement dans le corps d’un autre, la quatrième vous libère de toute attraction pour que le ‘vent’ vous dépose à des kilomètres de chez vous, la cinquième vous créée des doubles à volonté, etc.

Sauf que tous ces effets sont bien réels !

"<i>Pills</i>", le nouveau trip d'Ozanam chez KSTЯ

Dès les premières pages, on navigue en plein fantastique, alors que le décor est des plus ‘communs’ : une cité de banlieue avec ses jeunes, son langage et ses problèmes. La petite tribu qu’on suit d’ailleurs dans tout l’album est particulièrement attachante, en particulier dans la séquence où une nouvelle venue, une étudiante des quartiers riches, se prend de sympathie pour cette bande de potes.

Alors qu’ils sont poursuivis par un tueur qui cherche à éviter qu’ils ne le dénoncent, la course-poursuite offre une intrigue rythmée et plaisante. Toutefois, on a souvent l’impression inconfortable d’être un pied dans le fantastique, un autre dans la réalité.

Une fois encore, Ozanam apporte quelques bonnes idées à ce récit, mais veut parfois trop en faire, ce qui l’empêche de le réussir pleinement.

Pills est donc un bon récit divertissant, mais pas un chef-d’œuvre.

CLD

Commander Pills sur Amazon ou à la Fnac

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Newsletter ActuaBD