Private Liberty T1 - Par Nérac, Djian, Ternon & Kangaro - Editions Vagabondages

13 mai 2014 0 commentaire

Un homme est retrouvé mort sur la plage d’Omaha en Normandie, un 4X4 sur la tête : c’est le début de l’enquête surnaturelle que va mener le journaliste Jean Fanal. Son père a disparu et les cadavres de touristes en costume sombre s’accumulent.

C’est alors toute l’existence de ce reporter taciturne, cynique et attachant qui va se voir bouleversée. Du 6 juin 1944 à l’Amérique des années 1920, Fanal découvre qui est son père mais également qui il est lui-même, en exhumant l’histoire d’une guerre oubliée qui fait rage en secret depuis des siècles.

À mi-chemin entre le comics et le franco-belge, ce polar fantastique qui présente des super-héros en Normandie fonctionne parfaitement. Certes, cela semble incongru au premier abord, mais la technique d’introduction et la veine comics qui balaie le vieux continent permet d’y croire.

À la lecture de ce premier tome, on sent bien tout le professionnalisme de JB Djian. Les personnages attachants sont un des aspects positifs du récit, en particulier les dialogues humoristiques et les piques que les protagonistes s’envoient. On apprécie d’autant plus certains clins d’œil, comme l’héroïne flic qui ne croit pas au paranormal, et se prénomme Sully. Cela prend parfois des allures de TNT [1], mais l’ensemble demeure plaisant et l’attente des deux prochains tomes de la trilogie se fait déjà sentir.

En dépit d’un graphisme un peu raide dans les premières planches, Cyrille Ternon prend rapidement de l’assurance en développant ses cadrages et sa mise en scène. La poursuite dans les forêts normandes alterne avec les flash-backs du Débarquement, de quoi satisfaire tout amateur de polar fantastique ! Une belle façon de revisiter le Jour J en dehors des sentiers battus...

CLD

Commander ce livre chez Amazon ou à la FNAC

Private Liberty T1 - Par Nérac, Djian, Ternon & Kangaro - Editions Vagabondages

[1Une adaptation de romans réalisée par AP Duchâteau et Denayer (entre autres) aux éditions Claude Lefrancq.

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?