Procès Spirou à Monaco

🛒 Acheter

Le Sporting d’Hiver de Monaco a pris hier, par la malice de Jean Van Hamme, des allures de Tribunal des flagrants délires ! Mué en procureur, le Président d’honneur de la 9ème édition du Forum International Cinéma et Littérature a en effet transformé la table ronde Spirou contre Spirou, réunissant Philippe Tome et Emile Bravo, en procès pour "détournement de patrimoine" et "perversité". Selon lui, les œuvres de Tome, comme auteur de la série principale et surtout comme créateur du trop coquin Petit Spirou, et celles d’Emile Bravo avec son Journal d’un ingénu, situé juste avant la Seconde Guerre mondiale et très éloigné de tout manichéisme moral, trahissent l’esprit originel de la série, où les héros étaient bons et innocents et gagnaient toujours à la fin.

Procès Spirou à Monaco
De g. à dr. : J. Van Hamme, D. Pasamonik, Ph. Tome, E. Bravo
Photo A. Claes

Didier Pasamonik, en avocat de la défense, a plaidé l’innocence de ses clients, arguant qu’ils avaient été forcés par "l’esprit de lucre" de leur éditeur, puis accusant le procureur d’être "d’un autre temps", la loi de censure de 1949 n’étant plus appliquée depuis longtemps pour le plus grand bienfait du 9ème art. Philippe Tome lui-même expliqua que la création du Petit Spirou était intervenue à une époque où l’éditeur souhaitait rajeunir le lectorat du magazine, et Emile Bravo indiqua qu’il lui paraissait important de nos jours, non plus de donner des leçons de morale à la jeunesse, mais de lui fournir des clés pour s’éveiller au monde.

Au terme de près d’une heure d’échanges savoureux et de moments désopilants ("les gens talentueux, lorsqu’ils sont pervers, doivent être bannis !" a pu tonner Van Hamme dans son réquisitoire), le public (pardon : le jury), à une écrasante majorité, a acquitté les deux auteurs. Ouf ! On aura encore droit à des Petit Spirou, et Emile Bravo pourra nous offrir un deuxième Spirou de son cru !

AC

"Voici à quoi on a échappé !" commente Emile Bravo en terminant son dessin.
Photo A. Claes
Ph. Tome et E. Bravo
Photo A. Claes

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.


🛒 Acheter

Code EAN :

A lire aussi sur ActuaBD :

 
Participez à la discussion
9 Messages :
  • Procès Spirou à Monaco
    14 mars 2010 20:00

    Le procès a t-il été filmé pour une prochaine diffusion sur internet ?

    Répondre à ce message

  • Procès Spirou à Monaco
    15 mars 2010 10:41, par Mikekafka

    On peux faire un procès à tome d’avoir fait un petit spirou sans grande inspiration repettant sans cesse les mêmes gags faciles de planche en planche

    Répondre à ce message

    • Répondu par Abbé Langélusse le 17 mars 2010 à  13:09 :

      On ne le répétera jamais assez : merci à l’anonymat et à la Liberté d’Expression qui garantissent qu’on ne risque ni de mourir de ridicule, ni un procès en torturant l’orthographe.

      Répondre à ce message

  • Procès Spirou à Monaco
    16 mars 2010 11:49, par Flocon

    On pourrait surtout faire un procès à E Bravo pour son manque de talent de dessinateur.
    Entre lui et Franquin : Quel Gouffre !!!
    Pour ce qui est du scénario, hé bien disons qu’il est meilleur scénariste que dessinateur.
    Et avec tout ça on ne sait toujours pas qui va poursuivre les aventures de notre Groom favori.

    Répondre à ce message

    • Répondu le 16 mars 2010 à  12:50 :

      E Bravo pour son manque de talent de dessinateur

      Le manque de talent de dessinateur d’Emile Bravo ???? Bah dites donc, vous portez très bien la moitié de votre pseudo !

      Répondre à ce message

      • Répondu par Max le 17 mars 2010 à  09:17 :

        Assez d’accord avec le premier message.
        On ne peux pas considérer Bravo comme un virtuose du dessin, c’est sûr.

        Ce qui n’enlève rien à ses qualités de raconteur d’histoire.

        Répondre à ce message

    • Répondu le 16 mars 2010 à  12:58 :

      C’est Yoann et Vehlmann qui reprennent les aventures de Spirou.

      Répondre à ce message

      • Répondu par Flocon le 19 mars 2010 à  11:37 :

        Alors qu’attendent Yoann et Vehlmann pour nous faire rêver ??
        Je suis sans doute pas le seul a pleurer Franquin mais enfin depuis que Tome et Janry ont arrêté Spirou, nous autres lecteurs devons nous contenter d’un Spirou "produit générique" produit par des auteurs qui visiblement feraient bien de se consacrer à autre chose plutôt que d’un Spirou produit de Qualité et de Marque par des auteurs de la stature de Franquin ou de Greg.
        Heureusement qu’ils ne sont plus là pour voir ce travail de démolition.
        Que diraient ils si ils revenaient du ciel pour voir ce que l’on offre aux lecteurs en ce moment ?
        Je me demande quand on nous accordera un VRAI SPIROU avec un bon scénario et un bon dessin.
        Je commence à comprendre Hergé quand il a interdit toute reprise de Tintin...

        Répondre à ce message

        • Répondu le 19 mars 2010 à  15:30 :

          C’était toujours tellement mieux avant que je me dis que les hommes préhistoriques dessinaient probablement moins bien que les dinosaures...
          Flocon peut-être mais Vlaicon, sûrement !

          Répondre à ce message