Quoi de neuf ? Reiser, encore et toujours !

1er novembre 2011 3 commentaires

Il faut suivre en librairie l’excellent travail de réédition des œuvres de Jean-Marc Reiser (1941-1983) fait par Glénat. L’éditeur grenoblois publie ces jours-ci une œuvre majeure de cet artiste décédé d’un cancer des os à l’âge de 42 ans : « On vit une époque formidable » (1976).

Avec son dessin jeté, craché pourrait-on dire, Reiser a libéré la bande dessinée et le dessin d’humour de la malédiction du dessin léché défendu par les ébénistes du style. C’est un dessin-écriture, mieux : un dessin-sentiment.

De plus, il n’est pas un sujet qui soit tabou : le sexe, l’anticléricalisme viscéral, l’anticapitalisme prophylactique, la militance écologique, l’indignation sociale –la vraie, pas celle des nonagénaires de salon, tout cela affleure dans cet ouvrage publié en plein giscardisme triomphant, jusqu’à ce trait qui a du sel à trente ans de distance : « Travaillez plus, gagnez moins : le miracle français. »

Réédition, republication… Reiser sera toujours une nouveauté.

DP

Commander « On vit une époque formidable » sur Amazon ou à la FNAC

Lire aussi : Reiser l’unique

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
3 Messages :