Raoul Cauvin et Curd Ridel signent chez Sandawe

25 janvier 2014 0 commentaire

C’est un événement de taille pour la petite maison Sandawe qui n’existe que depuis trois ans et déjà leader du financement participatif de la bande dessinée en France : le Midas du scénario humoristique de la BD francophone, Raoul Cauvin (Les Tuniques bleues, Cédric, Agent 212, Pierre Tombal, etc.), fort de plus de 45 millions d’albums vendus, associé à l’excellent dessinateur Curd Ridel (Le Gowap, Angèle et René, Radio Kids, Tandori, Le Vilain Petit Canard...) lancent leur premier album sur leur site participatif.

Le "pitch" ? "Cela s’est passé une nuit, au bord d’une route de campagne. Elle ne se souvient de rien. Mais, neuf mois plus tard, elle donnait naissance à un enfant... bizarre. La couleur de sa peau est... incertaine. Il a seulement trois doigts à chaque main. E.T. Serait-il de retour ? Ben... Justement... L’hypothèse n’est pas si farfelue que ça ! Et, quand la jeune mère, sept années plus tard, pour lui permettre de vivre normalement, dévoile son secret dans une émission TV en “prime time”, et explique tout ce qu’elle a dû faire pour le cacher aux regards des curieux, elle obtient l’effet opposé. La machine médiatique se met en branle. La chasse au scoop commence. Avec, comme gibier, le bâtard des étoiles."

Une fable "médiatique" et antiraciste qui colle à merveille à l’esprit d’à propos de Cauvin et au graphisme dynamique de Ridel qui déjà, avec le Gowap (adapté naguère à l’écran), nous avait séduit avec ses créatures étranges.

Pour qu’une maison d’édition grand public "décolle", il lui faut toujours un moteur dans le catalogue, un premier succès. Il est plus que probable que c’est l’amitié entre Raoul Cauvin et Patrick Pinchart, ancien éditeur chez Dupuis (il y a "découvert" Kid Paddle), fondateur de Sandawe (mais aussi d’ActuaBD.com !) qui a été déterminante dans cette engagement du grand scénariste belge pour le financement participatif.

La somme à réunir est de 48.000 euros. Les édinautes sont enthousiastes, en une journée, près de 2500 euros étaient réunis et le rythme des investissements reste soutenu. Nous vous rendrons compte prochainement de l’évolution de cette expérience exceptionnelle.

Laissez-vous tenter : avec 10 euros, vous pouvez découvrir les joies du financement participatif et devenir "édinaute"...

DP

Raoul Cauvin et Curd Ridel signent chez Sandawe
"Le Bâtard des étoiles" de Cauvin & Ridel
(c) Cauvn, Ridel & Sandawe

Voir en ligne : "Le Bâtard des étoiles" sur le site de Sandawe

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?