Rencontres BD au mémorial de la Shoah : La bande dessinée et la mémoire

5 juin 2015 0 commentaire

Rencontres BD au mémorial de la Shoah : La bande dessinée et la mémoire

Le lundi 8 juin prochain, des rencontres exceptionnelles ont lieu au Mémorial de la Shoah pour leur première édition du Salon du Livre du Mémoriel de la Shoah avec comme thématique : Le livre pour témoin. La bande dessinée ne pouvait en être absente.

10 h 30
La survie des enfants sous l’Occupation et la vie d’après

Autour des ouvrages Un sac de billes inspiré du roman de Joseph Joffo, adapté par Kris, scénariste, et Vincent Bailly, dessinateur (Éditions Futuropolis) et L’Envolée sauvage de Laurent Galandon, auteur, et Arno Monin, dessinateur (éditions Bamboo).

Beaucoup d’enfants ont vécu cachés sous un faux nom sous l’Occupation. Une expérience traumatisante surtout lorsque, pour bon nombre d’entre eux, leurs parents sont partis pour un voyage sans retour. Comment ont-ils vécu ces moments ? Comment, après la guerre, ont-ils fait pour vivre avec ce terrible passé ?

En présence de Kris et Laurent Galandon, scénaristes, Vincent Bailly et Arno Monin, dessinateurs. Animée par Didier Pasamonik, éditeur de bandes dessinées, directeur de la rédaction d’ActuaBD.com.

11 h 15
Le courage des hommes

À l’occasion de la parution des bandes dessinées Kersten de Pat Perna, scénariste, et Fabien Bedouel, dessinateur (éditions Glénat, 2015) ; et L’Île des Justes. Corse, été 42 de Stéphane Piatzszek, scénariste et Espé, dessinateur (éditions Glénat, 2015).

Partout en Europe, de nombreuses personnes ont échappé à la Shoah, grâce à la conscience et au courage des hommes. Felix Kersten, le médecin d’Himmler, a réussi à épargner des milliers de vies ; d’autres hommes sont restés fidèles aux idéaux d’humanité et de justice sur « l’île des Justes » (la Corse).

En présence de Pat Perna et Stéphane Piatzszek, scénaristes, Fabien Bedouel et Espé, dessinateurs. Animée par Didier Pasamonik, éditeur de bandes dessinées, directeur de la rédaction d’ActuaBD.com.

12 h
Le génocide des Arméniens

Autour des ouvrages Le Cahier à fleurs de Laurent Galandon, auteur, et Viviane Nicaise, dessinatrice (éditions Bamboo), Varto de Gorune Aprikian, scénaristes, et Stéphane Torossian, dessinateur (éditions Steinkis, 2015) et Le Fantôme arménien de Laure Marchand et Guillaume Perrier, scénariste et Thomas Azuélos, dessinateur
(éditions Futuropolis, 2015).

Survenu il y a cent ans dans l’Empire ottoman, le génocide des Arméniens est en bien des points annonciateur des génocides à venir. Certains auteurs et dessinateurs de bande dessinée ont voulu apporter leur contribution à la mémoire de cette tragédie.

En présence de Laurent Galandon, Gorune Aprikian, Laure Marchand et Guillaume Perrier, scénaristes, Viviane Nicaise, Stéphane Torossian et Thomas Azuélos, dessinateurs.

Animée par Didier Pasamonik, éditeur de bandes dessinées, directeur de la rédaction d’ActuaBD.com.

Toutes les rencontres sont suivies de signatures et dédicaces

DP

Voir en ligne : Salon du Livre du Mémorial de la Shoah

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?