Restructuration chez Milan Presse : les salariés inquiets

14 novembre 2008 2 commentaires Actualité

Ce jeudi 13 novembre, la direction du groupe Milan (créé en 1980 et racheté en 2004 par Bayard) a annoncé un plan de restructuration de sa division presse au comité d’entreprise.

Faisant état d’une perte prévisionnelle de 2,5 millions d’euros pour sa division presse, le groupe toulousain annonce un vaste plan de renouvellement de son catalogue presse ainsi qu’une rationalisation de son organisation afin de ramener Milan à la rentabilité. Le plan social prévoit également "de nombreux licenciements", mais aucun chiffre n’a pour l’instant été communiqué.

Les salariés du groupe (au nombre de 362 dans le secteur presse et 58 dans l’édition) ont rapidement constitué des groupes de réflexion afin de rassembler des idées concrètes dans un livre blanc pour relancer leur entreprise et sauver un maximum d’emplois.

Par ailleurs, afin d’être soutenus dans leur action, ceux-ci ont également lancé une pétition.

BG

Voir en ligne : Signer la pétition en soutien aux salariés

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
2 Messages :
  • Dès son rachat, on savait que Bayard voulait détruire Milan, un concurrent trop dangereux, cette dilution du peu qu’il reste n’est que la suite logique de cette stratégie.

    Répondre à ce message

    • Répondu le 14 novembre 2008 à  13:10 :

      Ce sont des pertes abyssales qui conduisent à une restructuration et à un plan social, rien à voir avec la volonté de Bayard de détruire Milan (ce qui est un ânerie sans nom d’affirmer ça !). Ce n’est là que la triste conséquence d’un manque cruel de remise en question de la part de la direction générale et des rédactions sur des produits qui, depuis bien longtemps, ne sont plus en phase avec le lectorat.

      Répondre à ce message