Richard McGuire à la galerie Martel, plus que jamais carrefour international des arts graphiques

6 février 2015 0 commentaire

Richard McGuire s’expose à la galerie Martel (Paris). Il fait partie de la mouvance de The New Yorker et de la revue Raw qui gravite autour de Françoise Mouly, son éditrice artistique, ainsi que de son époux Art Spiegelman, très liés avec Lorenzo & Rina Mattotti.

Richard McGuire à la galerie Martel, plus que jamais carrefour international des arts graphiques
Affiche de l’exposition / © 2015 Richard McGuire & galerie Martel

L’Américain touche-à-tout a créé des couvertures pour la première revue et a publié les six pages originelles de Ici (Here) (1989) dans la seconde, avant de développer cette histoire. Elle se passe dans un même lieu, vu sous un même angle, à différentes époques, sur trois cents pages, publiées ces jours-ci par Gallimard.

Lorenzo Mattotti, connu en Asie notamment pour ses collaborations avec le Hongkongais Wong Kar-wai, rencontre Iron et Lung-chieh Li / Photos : © 2015 Florian Rubis

Ce jeudi, lors du vernissage, les dessinateurs taïwanais Iron (Yi-pin Zhuo) et Lung-chieh Li, invités de la récente 42e édition du Festival d’Angoulême, ont profité de leur dernière soirée à Paris pour y rencontrer leurs homologues occidentaux.

Iron et Lung-chieh Li découvrent grâce à Nicolas de Crécy que celui-ci est depuis cet été et encore actuellement au sommaire du magazine japonais "Ultra Jump" de Shûeisha

C’est avec un plaisir non dissimulé qu’ils ont pu y croiser ainsi Edmond Baudoin Florence Cestac, Nicolas de Crécy, Jacques de Loustal ou Lorenzo Mattotti.

Iron et Lung-chieh Li se sont mieux familiarisés avec le travail de Richard McGuire et ont dédicacé le livre d’or de la galerie Martel

Puis ils ont laissé en souvenir des dessins sur le livre d’or de la galerie, avant de boucler leurs valises pour rejoindre leurs pénates après un séjour mené à un rythme soutenu.

FR

Richard Mc Guire - Ici

Rencontre-dédicace / Le samedi 7 février de 15 heures à 18 heures

Exposition du 6 février au 4 avril 2015

Voir en ligne : Site de la galerie Martel

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?