Sales Mioches - T6 : "Les Frères Delassandre" - Par Skiav, Berlion et Corbeyran - Casterman

2 août 2003 0 commentaire

Le Vieux Maurice propose une affaire à Mig et à sa bande d’amis, tous des « sales mioches ». Le vieux propose de partager avec eux le montant de la vente des objets d’une vieille ferme, après l’avoir vidée de son contenu ! Les gosses acceptent l’opportunité. En arrivant sur place, le supposé client les remballe, sous prétexte que sa maison n’est plus à vendre. A cause d’un concours de circonstances, le vieil homme et les gamins sont obligés de passer la nuit dans la maison, et découvrent qu’il se passe quelque chose de très louche…

Corbeyran démontre une fois de plus qu’il est à son aise dans des registres aussi différents que le thriller fantastique (Le Chant des Stryges), les récits plus intimistes (Lie de Vin) ou dans des récits d’aventure tout public, à l’instar de Sales Mioches.

Olivier Berlion a assumé le story-board et les couleurs de l’album, mais a cédé le dessin à Skiav, un jeune auteur grenoblois. La transition se fait ainsi en douceur. Il a réussi à s’approprier le trait délié et souple du créateur graphique de la série.
Un excellent délassement.

NA

Lire un extrait

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?